Recherche

Vatican News
Charles de Foucauld Charles de Foucauld  

S’inspirer de "Fratelli tutti" et de Charles de Foucauld pour construire un monde meilleur

La Conférence des évêques de la Région Nord de l'Afrique (Cerna) invite à faire face aux nombreux défis actuels, et en particulier la pandémie, en puisant dans l’encyclique "Fratelli tutti" et en suivant les traces de Charles de Foucauld.

Vatican News

La Cerna se réjouit de la publication de l'encyclique du Pape François "Fratelli tutti" sur la fraternité et de la perspective de la prochaine canonisation de Charles de Foucauld. Dans un message, ses membres disent vouloir faire face aux défis actuels, et notamment à la pandémie de coronavirus, à la lumière de ces deux évènements ecclésiaux. Ils invitent les fidèles à «inventer un monde meilleur» et considèrent que «la pandémie a bouleversé le travail, les études, les voyages, la santé, la famille, la communauté et la vie de l’Église».

Le désarroi des plus faibles a augmenté mais, relève la Conférence des évêques de la Région Nord de l'Afrique, cette pandémie a également stimulé la créativité dans la vie des Églises, donnant lieu à des initiatives de respect mutuel et encourageant à une meilleure utilisation des réseaux sociaux. Les évêques exhortent, à la lumière de la crise, à réfléchir «aux dysfonctionnements économiques, écologiques et sociaux», rappelant, dans le même temps, l’importance de la prière.

Charles de Foucauld, un témoin de l’amour de Dieu

Saluant la figure de Charles de Foucauld, ils évoquent une vie transformée après des expériences vécues en Palestine, au Maroc ou encore en Algérie. Très attentif aux autres, Charles de Foucauld voulait que toute sa vie «crie» son amour et sa dévotion à Jésus-Christ, soulignent-ils.

«Passionné par le Sahara et ses habitants», poursuivent les évêques du Nord de l'Afrique, il a voulu être considéré par eux comme un frère, car cela lui semblait le témoignage le plus important de l'amour de Dieu. La Conférence des évêques de la Région Nord de l'Afrique invite ainsi à redécouvrir Charles de Foucauld dans la perspective de sa canonisation, «pour nous laisser transformer par Dieu, pour nous convertir».

 

Tisser des liens de fraternité

La Cerna analyse ensuite l'encyclique "Fratelli tutti" du Pape François, qui fait référence au document sur la Fraternité humaine signé en 2019 à Abou Dhabi avec le Grand-Imam d’Al-Azhar. Elle rappelle que l’encyclique ne s’adresse pas uniquement aux chrétiens mais à toutes les personnes de bonne volonté.

 

Les évêques de la région mettent en exergue leur expérience concernant la rencontre et le dialogue avec les musulmans «qui peut nous faire grandir dans la foi et dans notre compréhension des appels de Dieu». «Au Maghreb, nous vivons quotidiennement dans cette Église qui ne peut être pensée sans un lien de fraternité et de mission avec l’autre, celui qui n’est pas chrétien», précisent-ils.

 

En Afrique du Nord, il existe une expérience de fraternité entre des personnes de différentes confessions et cela se produit également au sein des familles, observent-ils. La Cerna conclue son message sur un appel à «renouveler l'engagement à construire la fraternité universelle à travers la communion, l'effort œcuménique et la rencontre islamo-chrétienne» pour œuvrer en faveur de la paix et pour la sauvegarde de la "maison commune".

01 novembre 2020, 18:47