Recherche

Vatican News
Messe dans une église de Bruxelles le 22 mars 2020 Messe dans une église de Bruxelles le 22 mars 2020  (AFP or licensors)

Covid-19 : nouvelles restrictions pour l'Église en Belgique

Déception pour l'Église de Belgique après les dernières annonces du gouvernement fédéral concernant les nouvelles mesures prises pour contrecarrer la recrudescence de la pandémie de covid-19 dans le pays. Il sera plus difficile encore pour les paroisses d'organiser les messes et autres célébrations au cours du mois d'août.

Vatican News (avec agence)

Lundi 27 juillet, le Conseil national de sécurité belge a pris de nouvelles mesures pour faire face à une nette amélioration du nombre de personnes contaminées par la Covid-19 dans un pays déjà le plus touché au monde, rapporté à sa population. Le nombre de contacts sociaux a été réduit à partir de ce mercredi et pour quatre semaines, les Belges ne pouvant ainsi pas être plus de 100 lors d'une célébration religieuse à l'intérieur, 200 si l'événement a lieu à l'extérieur.

 

«Nous espérions un assouplissement des restrictions pour participer à l’Eucharistie au mois d’août mais cela ne sera malheureusement pas possible. Il est sage pour l’Église d’assumer avec tous les citoyens une responsabilité collective afin d’enrayer de nouveaux développements du Covid-19,» a ainsi fait savoir la conférence épiscopale belge.

Les règles déjà existantes, comme le maintien d'une distance d'1 mètre 50 entre les personnes, le port du masque durant la célébration ainsi que la désinfection des mains lors de l'entrée dans l'église, sont bien évidemment maintenues.

L'Église prend acte et soutient les efforts du gouvernement

La conférence épiscopale belge s’émeut des conséquences spirituelles de ces mesures impactant les églises, selon l'agence Cathobel. «Au cœur de l’été, les célébrations eucharistiques demeurent des temps essentiels pour nourrir notre vie spirituelle et notre engagement de chrétien», soulignent les évêques. La préoccupation sanitaire prime. cependant, dans leurs prises de position : «Conscients que la crise du Covid-19 est loin d’avoir épuisé toutes ses conséquences, nous portons dans la prière celles et ceux qui en sont particulièrement affectés», poursuivent-ils.

Depuis le début de la crise, l'Église de Belgique s'est impliquée pour que la reprise des offices s'effectue dans les meilleures conditions possibles, s'engageant à son niveau dans la lutte contre la pandémie. Le 8 juin, les messes ont pu reprendre avec une limite de 100 personnes par église, à condition que les règles de distanciation physique puissent être respectées. Les paroisses s’étaient organisées, pour multiplier les horaires de célébrations ou jouer la complémentarité entre les églises afin que chaque chrétien puisse assister et participer en toute sécurité à la messe dominicale.

29 juillet 2020, 16:04