Recherche

Vatican News
L'Eglise brésilienne se mobilise pour protéger les différentes communautés du pays. Image d'illustration. L'Eglise brésilienne se mobilise pour protéger les différentes communautés du pays. Image d'illustration.   (AFP or licensors)

«La vie sur une corde»: l'Église du Brésil aux côtés des communautés du pays

Une campagne, organisée conjointement par la Conférence nationale des évêques du Brésil, la Commission pastorale pour l'action socio-transformative, la Commission pastorale territoriale, le Conseil missionnaire indigène et le réseau ecclésial pan-amazonien, est lancée ce jeudi 18 juin et vise à protéger les différentes communautés brésiliennes, dont celles d'Amazonie.

Lancée sur une plateforme virtuelle, l’initiative «La vie sur une corde» vise à donner une large visibilité à la gravité et à l’intensification de la violence envers ceux qui défendent les droits sociaux et environnementaux au Brésil. Le but de la campagne: atteindre plus largement possible les groupes exposés à des situations de risque et de menace, afin d’organiser au mieux la protection de leurs membres, tout en préservant la mémoire ancestrale des communautés elles-mêmes.

La campagne aura une portée nationale, en donnant la priorité dans cette première phase au contexte amazonien, aux conflits et à la violation des droits sur le terrain et dans la forêt. Prévu en mars, le lancement de la campagne a dû être reporté en raison de la pandémie: les déplacement ont été suspendus et le séminaire transféré sur une plateforme virtuelle. La date du 18 juin a été choisie pour célébrer les 5 ans de l’encyclique Laudato Si’ par le Pape François. Plus de 100 chefs de communautés participent au lancement. 

De 1985 à 2019, 1 973 personnes ont été assassinées dans les campagnes brésiliennes, et seulement 122 procès et arrestations ont suivi, avec toutefois un nombre insignifiant de détenus. 

18 juin 2020, 12:48