Recherche

Vatican News
2019.04.08 CARLO ACUTIS Un groupe de pèlerins au Sanctuaire du Dépouillement, à Assise, en avril 2019 

Cardinal Becciu: Carlo Acutis, une vie offerte pour Jésus, l'Église et le Pape

Le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints, s’exprime suite au report au 10 octobre de la béatification du jeune milanais Carlo Acutis, un amoureux de Jésus et de l'Église… passionné d’internet.

Benedetta Capelli - Cité du Vatican

Beaucoup attendaient l'annonce de la béatification de Carlo Acutis, le génie de l'informatique qui aimait profondément l'Eucharistie. En raison de la pandémie, la date a été déplacée au 10 octobre. Le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, nous explique comment ce choix s’est déroulé:

«D'une manière très simple. Une date a été fixée, puis nous savons comment les choses se sont passées en raison de l'épidémie, qui ne permet pas la tenue de cérémonies aussi importantes. Nous nous sommes donc mis d'accord avec l'évêque d'Assise sur le 10 octobre; on espère qu'un peu plus de personnes pourront assister à la cérémonie à ce moment-là; entre autres, elle aura lieu juste deux jours avant l'anniversaire de sa mort, car il est décédé le 12 octobre 2006. Nous nous sommes donc mis d'accord sur cette date. Il faut espérer que les gens pourront venir, sinon beaucoup pourront suivre la célébration par streaming.

Carlo Acutis est un exemple de foi pour les jeunes et pour nous tous ...

Bien sûr. Cela touche une corde sensible avec la maturité de ce garçon. Il est mort à l'âge de 15 ans et avait développé une connaissance de la foi merveilleuse et exemplaire. Il était un jeune garçon lorsqu'il est tombé amoureux de l'Eucharistie, puis il a tourné sa dévotion aussi vers la Vierge. Il était catéchiste, il a réussi à transmettre la foi aux enfants, non seulement sous la forme classique des leçons, mais il a aussi exploité les moyens informatiques. Il a créé un projet informatique sur les thèmes de la foi ; il avait un site sur les miracles eucharistiques. Ainsi, ce garçon a vécu pleinement sa foi. Les mots exprimés dans ses derniers jours sont frappants. Il a déclaré: «Je veux offrir toutes mes souffrances pour le Seigneur, pour le Pape et pour l'Église. Je ne veux pas faire le Purgatoire, je veux aller directement au Ciel». À 15 ans ! Un jeune garçon qui parle comme ça nous frappe, et je pense que cela stimule tout le monde à ne pas plaisanter avec notre foi, mais à la prendre au sérieux».

Une vie courte mais pleine de rayonnement

En seulement 15 ans de vie, Carlo Acutis a déjà transmis aux autres un avant-goût du Ciel. En témoignent son dévouement aux autres, sa hâte de faire connaître au monde, grâce aux nouvelles technologies, la beauté de la Parole de Dieu, sa fidèle récitation du Rosaire, et la valeur qu’il accordait à l'Eucharistie, qu’il appelait son "autoroute vers le Ciel".

Béatification auprès de saint François

Sa béatification aura donc lieu à Assise, lieu de sa sépulture, le samedi 10 octobre, à 16 heures, dans la basilique papale de Saint-François. «Cette nouvelle, a souligné Mgr Domenico Sorrentino, évêque du diocèse d'Assise, constitue un rayon de lumière en ces mois où nous avons affronté la solitude et la distanciation, tout en expérimentant l'aspect le plus positif d'Internet, une technologie de communication pour laquelle Carlo avait un talent particulier». Cette béatification, a estimé le prélat, sera donc une forme d’encouragement pour tous.

Vénérable depuis 2018

Carlo Acutis, né à Londres le 3 mai 1991 et décédé à Monza le 12 octobre 2006 des suites d'une leucémie fulminante, a été déclaré vénérable le 5 juillet 2018. Près d'un an plus tard, sa dépouille a été transférée à Assise, en l’église Sainte-Marie Majeure (sanctuaire du Dépouillement), où saint François se dépouilla de tous ses vêtements pour épouser "Dame pauvreté". Un miracle concernant un enfant brésilien a également été reconnu, ouvrant la voie à la béatification de Carlo. En 2013, ce petit garçon souffrait de troubles digestifs majeurs, avec une rare anomalie anatomique congénitale du pancréas, mais l'opération n'a pas été réalisée. La famille et sa communauté ont demandé l'intercession de Carlo pour sauver leur enfant, et leur prière a été exaucée.

Pas moi, mais Dieu

«Il est vrai que le monde numérique peut t’exposer au risque du repli sur soi, de l’isolement ou du plaisir vide. Mais n’oublie pas qu’il y a des jeunes qui sont aussi créatifs, et parfois géniaux, dans cet environnement. C’est ce que faisait le jeune Vénérable Carlo Acutis», écrit le Pape François aux jeunes dans son Exhortation apostolique post-synodale Christus Vivit. Carlo est indiqué par le Saint-Père comme un exemple pour un usage sain des médias.

La passion du futur bienheureux pour l’informatique l’a poussé à créer une exposition sur les miracles eucharistiques, qui a voyagé dans le monde entier, pour raconter la joie d'une rencontre concrète avec Jésus. «Tous naissent comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies», aimait à répéter Carlo, ou encore: «La tristesse est le regard tourné vers soi-même, le bonheur est le regard tourné vers Dieu». L’expression d'une foi intense et vraie, vécue sur la terre dans le cœur d’un jeune garçon ouvert à la plénitude de la vie, la vie avec Dieu. 

15 juin 2020, 16:44