Recherche

Vatican News
Devant le monument de l'Indépendance, à Phnom Penh, la capitale. Devant le monument de l'Indépendance, à Phnom Penh, la capitale.  (AFP or licensors)

Will Conquer, la soif d’un missionnaire en route vers le Cambodge

Le père Will Conquer, prêtre du diocèse de Monaco et des MEP, part cet automne pour le Cambodge, un pays dont l’Église catholique a été décimée par les Khmers rouges mais s’est engagée dans une reconstruction progressive.

Entretien réalisé par Cyprien Viet – Cité du Vatican

Le Mois missionnaire extraordinaire, et la Journée Missionnaire mondiale, célébrée ce dimanche 20 octobre, donnent l’occasion de découvrir l’actualité de la mission, une mise en mouvement souvent associée, dans l’imaginaire collectif européen, à l’époque coloniale, mais qui prend aujourd’hui un autre visage, marqué par l’inculturation et le désir d’entrer en communication et en communion avec les peuples et les cultures. Ce nouvel art de la mission continue à attirer des jeunes aujourd’hui, même si les vocations restent trop rares.

C’est le cas du père Will Conquer, en partance pour le Cambodge. Ce jeune Franco-Américain de 30 ans a été ordonné l’an dernier prêtre du diocèse de Monaco et des Missions étrangères de Paris. Après plusieurs années d’études à Rome, il part cet automne en mission “ad vitam” dans un pays où l’Église amorce une délicate reconstruction après la destruction totale de ses institutions durant la période des Khmers rouges.

Articuler la mission sur le web et sur le terrain

Will Conquer est aussi un homme très actif sur internet et sur les réseaux sociaux, qu’il utilise comme un outil d’évangélisation. Il vient de publier un livre intitulé Carlo Acutis, un geek au paradis (éditions Première Partie) qui met en lumière le parcours d’un jeune Italien décédé en 2006, qui avait mis ses compétences en informatique au service de sa paroisse. Il est actuellement en procédure de béatification.

Soucieux d’articuler l’évangélisation numérique et l’évangélisation concrète, au contact des populations, le père Will Conquer nous explique que son désir de devenir missionnaire s’est articulé autour d’une soif de Dieu et d’une soif de servir les plus petits, les plus éloignés, à la suite notamment de mère Teresa.

Entretien avec le père Will Conquer
19 octobre 2019, 07:25