Recherche

Vatican News
Une Birmane travaille dans un atelier de couture à Rangoun, le 9 juin 2020 Une Birmane travaille dans un atelier de couture à Rangoun, le 9 juin 2020  (AFP or licensors)

En Birmanie, de jeunes chrétiens aident bénévolement dans les hôpitaux

À Rangoun, la capitale birmane, personnel médical et jeunes bénévoles chrétiens travaillent main dans la main pour soigner les malades du coronavirus. Ailleurs dans le pays, l’Église apporte son soutien aux populations défavorisées.

Ces jeunes birmans constituent «le beau visage de la nation», ils sont «un exemple pour tous et témoignent qu’il existe une espérance dans l’avenir» : c'est en ces termes élogieux que la Conférence épiscopale du Myanmar (CBCM) et le Conseil des Églises du Myanmar évoquent les jeunes bénévoles chrétiens engagés dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 dans différentes zones du pays.

Leur engagement est une réponse à l’appel lancé il y a quelques semaines par la Commission nationale de la jeunesse, laquelle avait invité les jeunes birmans à apporter leur propre contribution dans cette période d’urgence sanitaire. Ainsi, un groupe de jeunes bénévoles – huit catholiques et quatre d’autres confessions chrétiennes - est allé prêter main forte aux opérateurs sanitaires de l'hôpital d'Okklapa, situé dans le sud de Rangoun, la capitale. Certains d’entre eux ont même temporairement quitté leur travail pour accomplir ce service. Une présence fortement apprécié par le directeur de la structure, par les médecins et par des responsables d’Église, qui ont souhaité que ces jeunes «puissent inspirer aux autres de partager leur temps et leurs énergies, au service du bien commun».

Des milliers de familles soutenues par la Caritas

D’autres exemples d’aide concrète apportée par l’Église aux institutions birmanes peuvent être mentionnés. Ainsi, au sein de l'Archidiocèse de Rangoun, différentes structures catholiques, comme le Grand Séminaire Saint Joseph, ont été mises à disposition pour accueillir des infirmiers, des médecins, des bénévoles et du personnel engagé dans la lutte contre la pandémie.

Dans le Diocèse de Pathein, de jeunes bénévoles de Karuna, la Caritas de Birmanie, sont engagés dans la distribution de fournitures et de dispositifs médicaux aux départements sanitaires de la ville, aux centres de quarantaine et aux villages les plus reculés. Isidore Saw Ko Ko, de l'équipe de Karuna du diocèse, a indiqué à l’agence Fides qu'un millier de travailleurs et leurs familles ont déjà bénéficié de ces aides. «Nous avons fourni à 683 travailleurs des dispositifs de protection utiles quand ils se rendent pour faire des vaccins aux enfants, et plus de 150 personnes en quarantaine ont reçu des masques de protection, des désinfectants pour les mains, du savon et des dispositifs de protection», a-t-il ajouté. Différents villages de la municipalité de Thabaung ont reçu du matériel et des informations utiles pour empêcher la diffusion du Covid-19.

Mgr Raymond Sumlut Gam, évêque de Banmaw et Président de la Caritas de Birmanie (Karuna), a quant à lui confié que «l'Église de Birmanie est unie dans toutes ses composantes, évêques, prêtres, religieux, laïcs, jeunes, familles, pour affronter l'urgence en cours et montrer le visage de la charité, de la compassion et de la solidarité envers les pauvres et les souffrants».

En Birmanie, les chiffres officiels de ce 18 juin relatifs à la Covid-19 font état de 262 personnes contaminées et 6 décès.

(Avec Fides)

18 juin 2020, 13:08