Recherche

Vatican News
Des passagers taïwanais à l'aéroport de Fiumicino à Rome, le 31 janvier 2020. Des passagers taïwanais à l'aéroport de Fiumicino à Rome, le 31 janvier 2020.  

Les évêques de Taïwan s'expriment sur le coronavirus

La Conférence épiscopale taïwanaise a envoyé une lettre aux diocèses du territoire avec quelques mesures utiles pour éviter ou limiter la contagion du Coronavirus pendant les célébrations liturgiques. Parmi les plus élémentaires, le lavage fréquent des mains, éviter le contact avec des objets contenant des sécrétions tels que les serviettes ou les mouchoirs qui doivent être jetés immédiatement, et porter un masque.

«La vie est un don de Dieu, c'est donc un devoir de préserver sa santé», écrivent les évêques, qui fournissent également un véritable manuel de comportement correct à adopter à l'église pour se préserver soi-même et préserver les autres. En plus de prévoir une exemption des célébrations pour les malades, il est recommandé de changer fréquemment l'air des édifices sacrés et de placer des masques propres et du désinfectant pour les mains à l'entrée des églises. 

Le signe de la paix remplacé

Quant au prêtre célébrant, il doit lui aussi porter le masque, éviter de toucher l'Eucharistie à mains nues et la placer dans les mains et non directement dans la bouche des fidèles; tous les objets sacramentels doivent également être soigneusement nettoyés après chaque utilisation. Entre autres suggestions, il est conseillé d’éviter également l'utilisation de missels ou de recueils de chansons et de se limiter à l'écoute de la Parole, tandis que le signe de paix est remplacé temporairement par un hochement de tête.

Prières pour la guérison

Quelques astuces sont également pour le sacrement de la réconciliation: il vaut mieux qu'il se déroule dans un espace aéré, que le prêtre et le pénitent portent tous deux un masque et gardent une distance de sécurité d'environ un mètre. «Nous prions pour la guérison des malades, nous sommes proches de leurs familles et nous invoquons la bénédiction du Seigneur pour le personnel médical, en première ligne dans l'urgence», concluent les évêques.

 

31 janvier 2020, 14:58