Recherche

Vatican News
Des Hongkongais portant des masques sur le front de mer Tsim Sha Tsui, le 29 janvier 2020. Des Hongkongais portant des masques sur le front de mer Tsim Sha Tsui, le 29 janvier 2020.  (ANSA)

À Hong Kong, l’Église prend ses précautions face au coronavirus

Face à l'urgence déclarée par l'apparition du coronavirus en Chine continentale, l'Église locale publie de nouvelles mesures de prévention et de protection dans les temples et les paroisses. Le cardinal Tong, évêque de Hong Kong, appelle les fidèles à se joindre au gouvernement et au grand public dans la lutte contre la nouvelle épidémie virale.

Dans un document paru le 27 janvier, l’Église hongkongaise a instauré l’utilisation obligatoire de masques chirurgicaux par les prêtres, les diacres et les fidèles. Les fidèles et ministres liturgiques sont également invités à éviter d'assister aux messes, y compris à la messe dominicale, en cas de suspicion de contagion, de symptômes respiratoires ou d'avoir été dans des régions touchées par le virus.

Communion dans la main

À titre temporaire, aucune eau bénite n’est fournie à l'entrée de l'église, les tracts et les hymnes liturgiques sont retirés, les fidèles ne reçoivent la Sainte Communion que dans la main, et la bénédiction des enfants est omise. Le document de la commission liturgique fournit également des directives détaillées pour la visite, l'onction et la communion des malades et des personnes âgées, pour l'administration de la réconciliation dans les confessionnaux et la limitation des activités paroissiales.

Le gouvernement de Hong Kong, où huit cas de coronavirus ont été détectés jusqu'à présent, a annoncé aujourd'hui qu'il allait limiter considérablement les voyages en provenance de la Chine continentale en suspendant le service ferroviaire et en réduisant les vols de moitié.

Prier pour lutter

Le document exhorte tout le clergé, les ministres liturgiques et les fidèles à observer strictement les mesures visant à sauvegarder le bien commun et à prévenir, dans la mesure du possible, une propagation plus large de l'épidémie dans les paroisses et les communautés locales. À cet égard, l'évêque de Hong Kong, le cardinal John Tong Hong, encourage tous les fidèles à «faire tout leur possible, par la prière et la pratique des vertus de la foi, de l'espoir et de l'amour», pour se joindre au gouvernement et au grand public dans la lutte contre la nouvelle épidémie de virus.

Vers une fermeture des frontières avec la Chine

Pour leur part, les autorités de la région autonome de Hong Kong ont pris une nouvelle série de mesures visant à fermer certains postes frontières avec la Chine.

Ainsi la cheffe de l’exécutif de la région autonome, Carrie Lam, a annoncé mardi 28 janvier, «en accord avec les autorités de Pékin», la fermeture de six des 14 points de passage frontalier avec la République populaire de Chine à partir de jeudi 30 janvier. Carrie Lam a par ailleurs reconnu qu’elle ne savait pas combien de Wuhanais étaient entrés à Hong Kong mais que près de 200 Hongkongais étaient confinés à Wuhan. 50 millions de Chinois visitent Hong Kong chaque année.

29 janvier 2020, 15:17