Recherche

Vatican News
Église à Dresde Église à Dresde  (ANSA)

L’Église d’Allemagne crée un conseil consultatif pour les victimes d'abus

La création de cet organisme a été rendue publique mercredi 18 décembre et fait suite à une étude commandée par les évêques allemands en 2018 sur la question des abus sexuels commis sur mineurs par des membres du clergé. La publication du rapport avait fait grand bruit en Allemagne.

Les évêques allemands ont créé un conseil consultatif pour aider et institutionnaliser l’aide aux victimes d’abus sexuels et pour prévenir de tels crimes. La Conférence épiscopale allemande exhorte tous les acteurs concernés à une plus grande coopération en la matière.

Le rapport à l’origine de cette décision avait révélé qu’entre 1946 et 2014, 3677 personnes avaient été victimes d’abus en Allemagne. 1670 prêtres, diacres et religieux avaient été accusés. Dorénavant, avec ce conseil, les victimes et leurs proches, ou leurs tuteurs légaux, pourront partager leur point de vue pour contribuer aux activités du nouvel organisme. «Les expériences de ces dernières années, explique Mgr Stephan Ackermann, évêque de Trêve, et responsable de la commission épiscopale allemande pour les questions relatives aux abus, démontrent clairement que pour affronter de manière efficace la lutte et la prévention de tels crimes, nous avons besoin d’impliquer aussi les victimes».

Cette décision des évêques allemands est intervenue au lendemain de la publication des deux rescrits du Pape François qui ont levé le secret pontifical dans certaines occasions. En septembre, l’assemblée plénière de la conférence épiscopale allemande avait décidé d’agir rapidement, non seulement pour développer un système efficace de protection des victimes d’abus mais aussi pour leur indemnisation. Le nombre de questions de remboursement approuvées s'est élevé à 2100, pour un montant total de plus de neuf millions d’euros.

19 décembre 2019, 16:10