Recherche

Vatican News
Les évêques américains lors d'une conférence de presse sur les abus en novembre 2018 Les évêques américains lors d'une conférence de presse sur les abus en novembre 2018  (AFP or licensors)

De nouvelles mesures contre les abus aux États-Unis

La lutte contre les abus dans l’Église sera au centre de la prochaine assemblée plénière des évêques américains. Ils se prononceront sur un nouveau système facilitant les signalisations d’abus sexuels commis par des évêques ou d’éventuels problèmes de négligence dans le traitement des cas d’abus de la part de prêtres dans leur diocèse. Par ailleurs, un nouveau président de la Conférence épiscopale (Usccb) sera élu.

Lisa Zengarini – Cité du Vatican

Lors de leur prochaine assemblée, du 11 au 13 novembre à Baltimore, les évêques américains poursuivront l’examen de nouvelles mesures destinées à lutter contre les abus sexuels dans l’Église. Celles-ci portent une attention particulière à la responsabilité des évêques.

À l’automne dernier, durant la précédente plénière d’automne, l’épiscopat américain était déjà appelé à voter sur ces mesures mises au point après une nouvelle crise liée aux abus dans le pays, mais le vote avait été repoussé à la demande du Saint-Siège. Le Vatican souhaitait attendre de connaître l’issue de la Rencontre pour la protection des mineurs convoquée par le Pape François en février 2019 avec pour objectif d’élaborer des stratégies globales contre ce fléau, valables pour l’Église universelle.  

Une nouvelle commission indépendante pour les évêques incriminés

À la lumière des indications mentionnées dans le motu proprio Vos estis lux mundi publié le 9 mai dernier au Vatican, l’assemblée des évêques poursuivra ses discussions amorcées en juin, sur l’institution d’une commission indépendante composée  de laïcs visant à identifier plus facilement les responsabilités des évêques dans les cas d’abus, qu’ils soient ou non directement impliqués, en cas de dissimulation des faits par exemple. Le nouveau système de signalisations ne se substitue pas aux commissions déjà existantes dans chacun des diocèses du pays, il vient s’y ajouter.

À l’agenda

À un an des élections présidentielles de novembre 2020, les évêques devront également se prononcer sur une lettre pastorale et 5 vidéo-clips pouvant accompagner leur déclaration sur le libre arbitre du citoyen croyant, "Forming consciences for faithful citizenship". Le week-end dernier, dans un climat d’extrême polarisation de la vie politique, les évêques demandaient aux catholiques de faire preuve de civilité, de clarté et de compassion dans leurs familles, leurs communautés et leurs paroisses, et à inviter les autres à faire de même, pour une campagne apaisée.

Autres sujets au programme de ces quatre jours de travaux, un vote sur la stratégie pastorale des années 2021-2024, sur les nouvelles traductions en anglais des livres liturgiques en rite romain utilisés aux États-Unis, ou encore l’approbation d’un sixième programme de formation des prêtres diocésains.

Une nouvelle équipe de responsables pour l’Usccb

À Baltimore, l’élection de nouveaux responsables à la tête de la conférence épiscopale est également à l’ordre du jour de l’Assemblée. Il faudra désigner les personnes en charge des différentes commissions épiscopales , les membres de la présidence de l'Usccb, notamment son président. En effet, le cardinal Daniel Di Nardo, archevêque de Galveston-Houston au Texas, achève son mandat triennal.

Visite ad limina

Alors que s’ouvre la plénière à Baltimore, un premier groupe d’évêques américains est attendu au Vatican pour sa visite ad limina. Entre le mois de novembre et le mois de février, 15 groupes d’évêques se rendront à Rome, venant des quatorze régions écclésiastiques de rite latin aux États-Unis ainsi que de la circonscription de rite oriental.

05 novembre 2019, 16:07