Recherche

Vatican News
Les participants à l'Assemblée plénière du CCEE, Saint-Jacques-de-Compostelle, le 7 octobre 2019 Les participants à l'Assemblée plénière du CCEE, Saint-Jacques-de-Compostelle, le 7 octobre 2019 

Jésus-Christ et les saints, sources d’espérance pour l’Europe

Le Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE) a achevé son assemblée plénière le 6 octobre dernier à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Dans leur message final, les évêques invitent les Européens à se réjouir d’exemples de sainteté quotidienne et à se tourner vers Jésus-Christ, en qui toutes «nos questions trouvent une réponse».

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

“Europe, temps du réveil ? Les signes de l’espérance” était le fil conducteur de cette assemblée plénière du CCEE, qui s’est déroulée durant trois jours dans la célèbre ville-sanctuaire où repose l’apôtre saint Jacques.

Dans leur communiqué final, les évêques énoncent diverses aspirations qu’ils observent chez les Européens, et auxquelles viennent s’opposer des réalités souvent préoccupantes. Ainsi «le désir de droits humains universels et en même temps la perte du respect de la dignité humaine», «le désir de paix intérieure et de cohérence exprimées par une recherche spirituelle, mais aussi la négation de cette recherche dans beaucoup de discours publics», ou encore «le désir de sainteté et en même temps le peu de témoignage de vie», «le désir de la vie fondée sur l’Évangile et en même temps la faiblesse ecclésiale et humaine».

Les saints, exemple d’une vivante espérance

Face à ces désirs contrariés – et à d’autres – les prélats souhaitent donner «un message d’espérance», en disant d’abord «Réveille-toi, Europe !», puis «redécouvre tes racines, Europe !». Ils invitent à contempler «les nombreux exemples de cette espérance satisfaite», en premier lieu les saints patrons de l’Europe, puis le «témoignage de grandes figures européennes» qui nous sont proches, sans oublier «les innombrables exemples de sainteté présents le long des routes de notre temps», souvent rencontrés «dans notre quotidien». Les «saints et les martyrs de nos pays» sont comme d’«ardents flambeaux qui encouragent le présent et annoncent le futur».

«Réjouis-toi Europe, de la bonté de ton peuple, de tous ces saints cachés qui chaque jour contribuent en silence à la construction d’une société civile plus juste et davantage à la mesure de l’homme», poursuivent les membres du CCEE, saluant particulièrement les «familles, les seules capables de générer le futur». Ils souhaitent que celles-ci «modèlent notre continent bien-aimé», et que l’on reconnaisse «leur foi en Dieu et leur exemple».

Accueillir le Christ pour trouver du sens

Enfin les évêques réaffirment que «la vraie réponse à toutes les questions de sens est Jésus-Christ, visage du Père». Quiconque L’accueille est rendu «disponible pour écouter, pour aimer et se faire proche», ajoutent-ils, et agit avec «cette charité qui “nous pousse à nous reconnaître enfants d’un même Père”» (Message du Pape François à l’assemblée plénière du CCEE).

07 octobre 2019, 15:58