Recherche

Vatican News
Le Pape recevait le roi Abdallah II ben Al-Hussein le 19 décembre 2017 au Vatican. Le Pape recevait le roi Abdallah II ben Al-Hussein le 19 décembre 2017 au Vatican. 

A Assise, le roi de Jordanie va recevoir «la lampe de la paix»

Les franciscains d’Assise vont remettre la Lampe de la Paix de saint François au roi Abdallah II de Jordanie, le 29 mars prochain, en présence du président du Conseil italien, Giuseppe conte, et de la dernière lauréate de ce prix, la chancelière Angela Merkel.

Marie Duhamel - Cité du Vatican

Accompagné de son épouse Rania, le roi de Jordanie se rendra à la fin du mois en Ombrie, dans la ville de saint François. Lors d’une cérémonie sur le parvis de la Basilique supérieure de St François, il se verra remettre la Lampe de paix de saint François, a annoncé le père Enzo Fortunato, directeur de la salle de presse du couvent d’Assise.

«De nombreuses personnalités se distinguent en ce moment de manière très forte pour donner un désir d’espoir à l’humanité. Le roi de Jordanie Abdullah II a été choisi pour cette raison», a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse ce mercredi à Rome.

Plus spécifiquement, le roi Abdallah sera récompensé pour «son engagement à promouvoir les droits de l’homme, l'harmonie entre des religions différentes et l'accueil des réfugiés». Le royaume hachémite accueille sur son sol environ 1,3 millions de réfugiés, notamment des Syriens.

Discours du roi

«Aujourd'hui, entre la peur et la confiance dans l'autre. Nous avons choisi la confiance» a souligné pour sa part l'ambassadeur de Jordanie à Rome, Fayiz Khouri. Selon lui, l'effort du roi jordanien «en faveur de la paix et de l'harmonie dans le monde est essentiel dans la lutte contre la propagation d'idéologies néfastes».

Le 29 mars, le roi sera accompagné à son arrivée à Assise du président du Conseil italien, Giuseppe Conte. Un moment de prière sur la tombe de saint François, le «poverello» d’Assise, est prévu avant l’arrivée d’Angela Merkel sur le parvis de la basilique supérieure où se tiendra la cérémonie. Le roi Abdallah II et le custode du couvent d’Assise, le père Mauro Gambetti devraient prendre la parole, avant la chancelière allemande qui reçut la lampe l’an dernier en reconnaissance de son engagement au service de la coexistence pacifique entre les peuples.

La Lampe de la paix a été remise pour la première fois en 1981 à Lech Walesa. Elle a depuis été attribuée à Mère Teresa, Jean-Paul II ou François. Parmi les leaders politiques, Mikhaïl Gorbatchev, Shimon Peres, Yasser Arafat, Mahmoud Abbas ou encore l'ancien président colombien Juan Manuel Santos ont reçu ce prix.

06 mars 2019, 17:24