Cerca

Vatican News
Père Victor Luke Odhiambo SJ Père Victor Luke Odhiambo SJ 

Les Jésuites continuent leur mission au Soudan du Sud

Dans un communiqué daté du 19 novembre, la Conférence des Jésuites d’Afrique et de Madagascar condamne l’assassinat du père Victor-Luke Odhiambo, tout en appelant à la paix au Soudan du Sud et en redisant son engagement à poursuivre la mission dans ce pays.

Père Paul Samasumo – Cité du Vatican

Dans la nuit du 14 au 15 novembre dernier, le jésuite kenyan Victor-Luke Odhiambo était assassiné dans sa communauté de Cueibet, au Soudan du Sud. Ce prêtre de 62 ans était un enseignant expérimenté, directeur du Mazzolari Teachers’ College de Cueibet, au Soudan du Sud.

Appel à la paix

La Conférence des Jésuites d’Afrique et de Madagascar (CJAM), dans un communiqué publié le 19 novembre, appelle à la justice, à la réconciliation, à la paix et à un désarmement complet au Soudan du Sud. Elle demande aussi à l’Union Africaine, aux gouvernements régionaux et à la communauté internationale de soutenir la mise en application de l’accord de paix signé le 12 septembre signé par le président du Soudan du Sud Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar. Les Jésuites veulent aussi que la communauté internationale augmente ses engagements en faveur du maintien de la paix et du développement économique du Soudan du Sud.

Continuer à servir le Christ

«Nous, Jésuites d’Afrique et de Madagascar, condamnons fermement l’horrible meurtre du père Victor-Luke Odhiambo», peut-on lire par ailleurs dans le communiqué, signé par le père Agbonkhianmeghe Orobator, président de la CJAM, et par le père Joseph Afulo, Provincial des Jésuites d’Afrique de l’Est. Ils assurent leur soutien à la famille du prêtre assassiné. On apprend aussi que père Odhiambo a été inhumé le 19 novembre à «Cueibet, sur le terrain du Collège, où il a donné sa vie au service de la mission du Christ».

Malgré cet évènement tragique, les Jésuites assurent continuer leur mission au Soudan du Sud. «En fidélité à notre mission de réconciliation et de justice, nous renouvelons notre engagement à continuer de collaborer avec l’Église locale et toutes les personnes de bonne volonté pour la progression du règne de Dieu par nos ministres et nos travaux au Soudan du Sud», déclarent-ils.

20 novembre 2018, 13:54