Cerca

Vatican News
Photo d'illustration. Des pèlerins sur la route de Compostelle Photo d'illustration. Des pèlerins sur la route de Compostelle 

Itinéraires culturels: voyage au bout de l’Europe

Le 27 novembre à Strasbourg étaient réunis les responsables du projet des Itinéraires culturels européens, une initiave du Conseil de l’Europe organisée en collaboration avec la mission du Saint-Siège près de l’institution, ainsi qu’avec le Conseil des conférences épiscopales européennes (CCEE).

Entretien réalisé par Delphine Allaire - Cité du Vatican

C’est en avril 2018 que le Saint-Siège a officiellement adhéré à l’accord partiel élargi du Conseil de l’Europe sur les itinéraires culturels, signé en 2010. L’Etat de la Cité du Vatican a ainsi rejoint les 31 membres déjà parties prenantes de cette initiative qui ambitionne «de rapprocher les peuples européens par leur patrimoine commun», selon le mot d’Antoine Selosse, responsable de l’itinéraire culturel sur saint Martin-de-Tours.

Ce programme culturel et patrimonial lancé en 1987 dépend du Conseil de l’Europe, et non de l’Union européenne qui promeut de son côté des initiatives similaires.

Début 2017, 32 itinéraires culturels étaient labellisés, dont «Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle», «la route des Vikings», «la route des Phéniciens», «les sites clunisiens en Europe», «les routes de l’olivier» ou encore «Destination Napoléon».

Antoine Selosse, responsable de l’itinéraire autour de la figure de saint Martin-de-Tours, revient sur la genèse de ce programme, louant son bien-fondé en matière de rapprochement des peuples.

Antoine Selosse, responsable de l’itinéraire autour de la figure de saint Martin-de-Tours
28 novembre 2018, 18:14