Version Béta

Cerca

Vatican News
 Le 5e congrès missionnaire américain se tient en Bolivie jusqu'au samedi 14 juillet 2018 Le 5e congrès missionnaire américain se tient en Bolivie jusqu'au samedi 14 juillet 2018 

Venezuela, Honduras, Nicaragua, Haïti: le CAM V appelle à la fin des violences

La situation difficile que vivent actuellement certains pays du continent américain a été évoquée par le V° Congrès missionnaire américain (CAM 5), qui se tient jusqu’au samedi 14 juillet à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie.

«En ces heures, nous sommes attristés et affligés par la situation du Venezuela, du Nicaragua, d’Haïti et du Honduras, à cause des morts que provoquent les affrontements entre les bandes armées», peut-on lire dans un communiqué présenté ce jeudi en conférence de presse par le directeur des Œuvres missionnaires pontificales de l‘Uruguay, le père Leonardo Rodriguez. «Nous sommes affligés par la situation des réfugiés et des migrants qui font l’expérience de la séparation, absurde et injuste de leurs familles aux frontières de pays tels que les Etats-Unis et le Mexique», ajoute le document, dont les auteurs déplorent le «silence et l’indifférence» qui entourent ces situations douloureuses.

Le communiqué poursuit, en exprimant la solidarité des participants du CAM 5 avec «les familles qui pleurent leurs morts», en fustigeant «la violence, l’exploitation, la persécution qui détruit la dignité» des personnes, et en lançant «au nom du Seigneur» un appel aussi solennel que vigoureux à l’adresse des responsables et gouvernants, «afin qu’ils s’engagent à vivre et à proposer une authentique culture de la défense et de la promotion de la vie et du bien commun, de la vérité, de la justice et de la paix». Dans un tel contexte, tous les moyens de communication sont invités à être «protagonistes de la conversion des coeurs», et à «rapporter la vérité des faits».

Et le communiqué de conclure: «la prière, le pardon, l’amitié fortifient notre vocation à devenir constructeurs de paix avec tous les hommes de bonne volonté. Il faut aimer avec courage la vérité et la justice qui sont les droits de tout être humain».

13 juillet 2018, 14:58