Version Béta

Cerca

VaticanNews
La Vigile pascale à Hyderabad en Inde, le 1er avril 2018.. La Vigile pascale à Hyderabad en Inde, le 1er avril 2018..  (AFP or licensors)

En Inde, le cardinal Gracias à la rencontre du ministre de l’Intérieur

Le cardinal Oswald Gracias, président de la Conférence des évêques indiens et archevêque de Bombay, a rencontré le ministre de l'Intérieur, Rajnath Singh, le 24 mai pour faire part des préoccupations croissantes de la communauté chrétienne en Inde, rapporte l’agence italienne Asia News.

Le ministère de l’Intérieur l’a défini comme une «visite de courtoisie», mais la rencontre entre le cardinal Gracias et le ministre Singh était lourde de sens, à l’approche des élections générales de 2019 dans un contexte de persécution chrétienne grandissante.

A l’origine de cette visite se trouve Mgr Anil Joseph Thomas Couto. L’archevêque de Delhi avait suscité la polémique en lançant l’idée de prier et de jeuner en vue des élections. 

Selon le ministre Singh, il n'y a pas d'intolérance en Inde et toutes les minorités sont en sécurité. Le dernier épisode de profanation d’un symbole religieux chrétien dans l’Etat de Goa le 23 mai semble infirmer cette position. Les catholiques indiens s'inquiètent de l'échec du gouvernement à condamner les menaces à la liberté religieuse, a rapporté l’agence Asia News.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’un parti hindou en 2014 (le BJP), les minorités chrétiennes et musulmanes sont régulièrement victimes d'intimidation.

410 faits violents de persécution à l'encontre des communautés chrétiennes avaient été recensés au premier semestre de 2017.

25 mai 2018, 17:35