Version Béta

Cerca

VaticanNews
Les coptes égyptiens rassemblés en l'église de Mar Mina au sud du Caire, lors des funérailles des neuf victimes de l'attentat du 29 décembre 2017. Les coptes égyptiens rassemblés en l'église de Mar Mina au sud du Caire, lors des funérailles des neuf victimes de l'attentat du 29 décembre 2017.   (AFP or licensors)

Égypte: les chrétiens coptes entre colère et résignation

En Égypte, l’attentat perpétré par le groupe État islamique contre l’église de Mar Mina, dans la banlieue d’Helouan au sud du Caire aura fait neuf morts, dont huit coptes, dans la matinée du 29 décembre 2017. Leurs funérailles collectives ont été célébrées, le soir même, par l’évêque copte orthodoxe d’Helouan.

Entretien réalisé par Manuella Affejee – Cité du Vatican

Revendiqué par le groupe État islamique, cet énième attentat contre une église copte est survenu alors que les coptes orthodoxes se préparent à la veillée du Nouvel An, puis à la célébration de Noël, le 7 janvier.

L’émotion est grande au sein de la communauté copte égyptienne, visée à de multiples reprises par des attentats, tout au long de l’année 2017.

La réaction du père Rafic Greiche, porte-parole de l’Église catholique copte en Égypte

Selon le ministère égyptien de l’intérieur, l’assaillant, un djihadiste déjà recherché en Égypte pour des attaques contre la police, était armé de fusils d’assaut. Il a d'abord tué deux personnes en ouvrant le feu sur un magasin, puis s'est dirigé vers l'église où il en a tué sept autres, dont un colonel de l’armée. Il a été arrêté et emprisonné.

Du côté des autorités, le président égyptien a pour sa part affirmé dans un communiqué que cette attaque «renforcerait la détermination du gouvernement à débarrasser le pays du terrorisme et de l'extrémisme».

Le grand imam d'Al-Azhar a également réagi, condamnant fortement l’attentat et invitant les musulmans égyptiens à s’opposer à «ce plan diabolique qui vise à frapper les frères coptes», mais aussi «à saper l’unité de l’Égypte».

L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, pays du Golfe alliés de l'Égypte, ont aussi condamné l'attaque et apporté leur soutien aux autorités du Caire.

30 décembre 2017, 08:33