Recherche

Vatican News
Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa/RDC Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa/RDC 

RD Congo : Le Cardinal Ambongo à la tête du Fonds national de solidarité contre le Covid-19

Après avoir reçu en audience, le lundi 20 avril 2020, une délégation des chefs de confessions religieuses, le Président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a nommé le Cardinal Fridolin Ambongo coordonnateur du Fonds national de solidarité contre le Covid-19.

Camille Mukoso, SJ (avec Jean-Baptiste Malenge) – Cité du Vatican

Dans une ordonnance de la présidence, publiée le mercredi 22 avril 2020, le Président de la République démocratique du Congo, Felix Tshisekedi, a nommé l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo, coordonnateur du Fonds national de solidarité contre le coronavirus. Le comité qui sera dirigé par le prélat congolais est constitué d’autres chefs  et représentants de confessions religieuses implantées en République démocratique du Congo. Il s’agit notamment de l’Eglise kimbanguiste, les Eglises évangéliques et protestantes, la communauté islamique et des membres de la société civile, dont le virologue congolais Jean Jacques Muyembe qui dirige le comité multisectoriel en charge de la riposte contre le coronavirus. Le professeur André Bokundoa, président de l’Eglise du Christ au Congo, assurera la charge du coordonnateur adjoint. On retrouve également Abdallah Mangala pour le compte de la communauté islamique, Sony Kafuta pour les Eglises dites de réveil et Delphin Elebe pour l'Eglise Kimbanguiste.

Sa mission

Ces nominations interviennent au lendemain de l’audience accordée par le président congolais à une délégation des chefs de confessions religieuses pour solliciter leur implication dans la riposte contre la pandémie du coronavirus. Le comité nouvellement constitué est chargé de mobiliser des fonds pour la lutte contre la pandémie du coronavirus en République démocratique du Congo. L’Etat congolais, les entreprises publiques ou privées, les bailleurs de fonds et les personnes de bonne volonté vont alimenter cette caisse de solidarité jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République le 24 mars 2020.

Son objectif

Ce Fonds a été mis en place pour financer les fournitures essentielles comme les équipements de protections individuelles à la population et aux agents de santé qui sont en première ligne sur l’étendue du territoire national. Il va aussi soutenir financièrement le Comité multisectoriel de riposte au Covid-19 en lui donnant les moyens de suivre et détecter la maladie et en renforçant les capacités du laboratoire de l’Institut National de Recherche Biomédicale par la formation et la fourniture des matériels adéquats.

23 avril 2020, 20:21