Recherche

Vatican News
Mgr Bruno Essoh Yédoh, Evêque de Bondoukou, Côte d’Ivoire Mgr Bruno Essoh Yédoh, Evêque de Bondoukou, Côte d’Ivoire  

Côte d’Ivoire : Ordinations diaconale et presbytérale dans le diocèse de Bondoukou

Mgr Bruno Essoh Yédoh a exhorté les nouveaux ordonnés à accomplir leur mission avec fidélité à l’Evangile et à la tradition de l’Eglise.

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) - Cité du Vatican

L’évêque de Bondoukou, Mgr Bruno Essoh Yédoh a ordonné le samedi 30 novembre 2019, quatre diacres et un prêtre. Ce sont les premières ordinations réalisées par Mgr Bruno Essoh Yédoh, depuis le début de son ministère épiscopal, le 28 septembre 2019.

Etre des annonceurs du Christ

« Le travail des appelés consiste à proclamer la Bonne nouvelle aux Hommes », a rappelé l’évêque aux ordinands. Poursuivant son homélie, il a ajouté que c’est « grâce aux ‘oui’ systématique des apôtres et des autres missionnaires que l’Evangile est parvenu jusqu’à nous ».
S’adressant au nouveau prêtre, « son premier fils dans la foi, dans l’épiscopat », Mgr Bruno Essoh Yédoh lui a fait savoir que désormais son identité procède de celle du Christ. De ce fait, il est appelé à forger sa vie de sorte à en faire « une proclamation permanente de la parole de Dieu », l’Evangile du salut. Mgr Yédoh a exhorté le nouveau prêtre à proclamer l’Evangile à temps et à contretemps, sans se lasser, sans l’édulcorer, sans avoir peur ni honte.
Dans la suite de son homélie, l’évêque de Bondoukou a appelé l’ensemble des élus du jour à l’accomplissement de leur mission avec fidélité à l’Evangile et à la tradition de l’Eglise.

La prière des diocésains pour plus de vocation

Ils étaient nombreux, les diocésains de Bondoukou, à être témoins de ces ordinations qu’ils considèrent comme un évènement pour leur diocèse, qui est resté 7 ans durant sans évêque. Se réjouissant de leur présence, Mgr Bruno Essoh Yédoh a relevé le besoin d’agents pastoraux pour la mission d’évangélisation du diocèse, en les invitant à prier sans cesse le Seigneur d’envoyer davantage d’ouvriers à sa moisson qui est à Bondoukou.

 

11 décembre 2019, 16:54