Recherche

Consécration vendredi 10 décembre 2021 de la cathédrale Notre-Dame d'Arabie au Bahreïn. Consécration vendredi 10 décembre 2021 de la cathédrale Notre-Dame d'Arabie au Bahreïn.  (sohailahmedwazir@gmail.com)

Cardinal Tagle: Notre-Dame d’Arabie et les pierres vivantes catholiques

Inaugurant la cathédrale Notre-Dame d'Arabie, patronne du Golfe Persique, au Bahreïn, le préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples a rappelé dans son homélie, vendredi 10 décembre, que «les pierres vivantes de la communauté catholique peuvent contribuer au renforcement de la solidarité et de l'unité à Bahreïn».

Benedetta Capelli - Cité du Vatican

Une célébration pour la dédicace de la cathédrale de Notre-Dame d'Arabie, à Awali, au Bahreïn, a été présidée vendredi 10 décembre par le cardinal Luis Antonio Tagle, préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples. Devant la communauté catholique, le cardinal a parlé des «pierres vivantes» qui font de l'Église la maison de la famille de Dieu. Il a indiqué trois voies pour devenir une vraie communauté: «la Parole de Dieu, l'Eucharistie et le service de la charité».

Remerciant ceux qui ont travaillé si dur pour faire aboutir le projet, en particulier l'évêque missionnaire combonien, Mgr Camillo Ballin, décédé le 12 avril 2020, le cardinal a adressé une pensée au nom du Pape au roi Hamad Bin Issa Bin Salman Al Khalifa «pour avoir maintenu la tradition de soutien de la famille royale à l'Église catholique et pour avoir donné le terrain» de 9 000 mètres carrés sur lequel se dresse la cathédrale. Le bâtiment, soutenu par l'Aide à l'Église en Détresse, a une capacité de plus de 2 000 places et une forme de tente qui rappelle celle dans laquelle Moïse a rencontré son peuple.

Pierres de sagesse

«Puisez votre vie» dans le Christ, a exhorté le cardinal qui a demandé que personne ne soit laissé de côté. Il a ensuite recommandé d'écouter la Parole de Dieu car c'est seulement de cette manière que «nous deviendrons des pierres vivantes de foi et de sagesse dans notre communauté». «Très souvent, a-t-il dit, les pierres dures d'une communauté sont celles qui accordent plus d'importance à leurs propres mots et idées qu'à la Parole de Dieu. Adoucissez vos cœurs, écoutez la Parole de Dieu».

 

Le don de soi

S'offrir comme un «sacrifice spirituel agréable à Dieu», telle était l'invitation du cardinal Tagle. «Il ne suffit pas d'offrir des choses ou des dons, aussi bons et utiles soient-ils. Le sacrifice agréable à Dieu, a-t-il expliqué, est le don de soi. Nous ne pouvons nous offrir vraiment et sincèrement que si nous venons à Jésus dans l'Eucharistie. Les sacrements ne sont pas seulement des rituels ou des obligations à accomplir. Ils nous offrent une expérience vivante de Jésus qui fera de nous des pierres vivantes et aimantes dans la communauté».

Jésus dans les pauvres, les malades et les prisonniers

Concernant le service et la charité, le préfet a suggéré de profiter des dons de Dieu avec gratitude. «Venez à Jésus qui est présent dans l'affamé, l'assoiffé, l'étranger, le sans-abri, le malade, l'emprisonné et sentez votre cœur battre de nouveau à la vie. Faire connaître Jésus au monde par notre amour, notre amour universel et sans limites.»

«Avec la dédicace de la cathédrale, nous dédions également chacun d'entre vous et la communauté à la vie et au service de Jésus-Christ. Puissent les pierres vivantes de la communauté catholique, a conclu le cardinal Tagle, contribuer au renforcement de la solidarité et de l'unité au Bahreïn».

10 décembre 2021, 14:38