Recherche

Vatican News
Réunion dans une salle de l'université catholique d'Erbil, au Kurdistan irakien. Réunion dans une salle de l'université catholique d'Erbil, au Kurdistan irakien. 

Enseignement à distance: de nouvelles règles pour les universités ecclésiastiques

La Congrégation pour l’Éducation catholique a diffusé une instruction sur les règles de l’enseignement à distance dans les universités ecclésiastiques. Ce texte entrera en vigueur pour l’année académique 2021-2022, ou en janvier 2022 pour les institutions qui suivent le calendrier de l’année civile.

Vatican News

Le texte, daté du 13 mai dernier, rappelle tout d’abord que l’évolution des techniques de communication numérique, depuis le début des années 2000, a bouleversé la culture académique et les méthodes d’éducation et d’apprentissage. Le Saint-Siège a pris acte de cette évolution, notamment à travers la Constitution apostolique du Pape François Veritatis Gaudium, en 2017, qui avait accordé à certains instituts supérieurs de sciences religieuses la possibilité d’organiser des cours en ligne, à condition de garder une attention à «la formation intégrale de la personne dans ses différentes dimensions (intellectuelle, culturelle, spirituelle)». La qualité des relations vécues au sein de la communauté universitaire demeure un aspect fondamental.

L’instruction du dicastère précise la nécessité que chaque étudiant inscrit à distance remplisse pleinement les conditions administratives requises et valide ses crédits en effectuant les examens prévus dans le cursus. Mais l’horizon de la formation doit également tenir compte de la dimension pastorale et de l’unité de la personne.

Les trois facteurs essentiels que sont l’enseignement, l’accompagnement et l’évaluation doivent donc être pris en compte dans une dynamique de participation des étudiants à distance, qui doivent pouvoir interagir avec les professeurs et les autres étudiants, y compris si une partie des étudiants sont présents physiquement dans la salle de cours. Des dispositifs techniques doivent être organisés en ce sens, afin que personne ne soit marginalisé. Des rencontres personnalisées, individuelles, et des discussions en petit groupe sont aussi nécessaires pour garantir une formation équilibrée.

S’adapter aux activités pastorales des personnes en formation

Au-delà des aspects purement académiques, les universités ecclésiastiques doivent tenir compte de l’activité d’évangélisation menée par les étudiants, qu’ils soient religieux, ministres ordonnés, séminaristes ou laïcs, dans leur vie pastorale. Le soin des «périphéries humaines», notamment les pauvres, les malades, les migrants, les forains et les itinérants, les détenus, les personnes seules et ceux qui vivent et travaillent en mer ou sur la route peut faire l’objet d’adaptations dans l’organisation des études, en fonction de l’accord des supérieurs.

L’accès aux banques de données, notamment grâce à la numérisation des livres et documents conservés dans les bibliothèques, est également essentiel pour ne pas créer de déséquilibre entre les étudiants à distance et les étudiants en présence. Le contrôle continu et l’examen final restent deux modalités nécessaires et complémentaires pour valider le processus de formation.

L’instruction précise enfin les normes concernant les grades canoniques et titres qui peuvent être conférés au terme de ces cursus de formation à distance.

Lien vers le texte de l'Instruction en français

02 août 2021, 13:00