Recherche

Vatican News

Le Vatican, un terrain précurseur des Jeux paralympiques

De 1905 à 1908, des compétitions sportives organisées au Vatican incluèrent des personnes atteintes de handicap, marquant ainsi les prémices du handisport. Cette aventure ressort de l'oubli à quelques jours de l'ouverture des Jeux paralympiques de Tokyo.

Cette aventure étonnante, quelque peu oubliée de nos jours, est racontée dans L'Osservatore Romano publié ce samedi: des championnats internationaux organisés au Vatican entre 1905 et 1908, en présence du Pape Pie X, ont inclu des athlètes avec handicap, plusieurs décennies avant que l'organisation de "Jeux paralympiques", dans la lignée des Jeux olympiques, ne médiatise et démocratise la pratique du handisport.

Un numéro de L'Osservatore Romano de septembre 1908, en rapportant avec précision les résultats des différents disciplines, mentionne notamment la participation d'un homme amputé, d'athlètes sourds, et même de neuf jeunes aveugles qui participèrent au concours de saut en hauteur. Ces compétitions, mêlant donc des athlètes valides et des jeunes atteints de handicap, impliquaient au total près de 2000 athlètes, et bénéficiait du concours de la Gendarmerie vaticane et de la Garde suisse pour l'encadrement sécuritaire et protocolaire, avec l'accompagnement musical des cérémonies assuré par les fanfares. Ces mini-olympiades apportaient une respiration joyeuse au Pape, qui se considérait encore "prisonnier" au Vatican, un territoire alors enclavé dans l'État italien avec lequel les relations diplomatiques n'étaient pas encore établies.

Tout comme les Jeux paralympiques actuels (dont la forme actuelle, jumelée aux JO, fut organisée pour la première fois à Rome en 1960), l'enjeu de ces compétitions était avant tout de créer une dynamique d'inclusion pour ces personnes souvent acculées au chômage et à la misère, avec de nombreux cas d'abandon d'enfants handicapés par leurs parents. Par la suite, les deux guerres mondiales et leur lot massif de "gueules cassés" et d'anciens combattants atteints par différents types d'invalidité (et auquel s'ajoutèrent les nombreux blessés civils) ont transformé l'appréhension du handicap par le grand public. Le sport fut l'un des outils de la reconstruction des corps et des sociétés.

Plus de 100 ans après ces exploits, le club sportif du Vatican (l'Athletica Vaticana) a lancé dès ses débuts une section paralympique, avec le soutien du Pape François. Au-delà du seul aspect de la performance sportive, le Vatican demeure ainsi un lieu promoteur de l'inclusion et d'un espace de communauté et de soutien pour des jeunes avec handicap, qui y trouvent une occasion d'y faire fructifier leurs talents.

21 août 2021, 18:24