Recherche

Vatican News
Le siège de l'IOR, à l'intérieur du Vatican Le siège de l'IOR, à l'intérieur du Vatican   (© Vatican Media)

Publication du bilan 2020 de l'IOR

L'Institut pour les Œuvres de Religion, principale institution financière du Saint-Siège, a publié, pour la neuvième année consécutive, son bilan annuel.

VATICAN NEWS

Le 27 avril, le conseil de surintendance de l'IOR a approuvé à l'unanimité le budget 2020. L'Institut l'a annoncé dans un communiqué.

Conformément aux statuts, l’IOR a transmis le document à la Commission des cardinaux en soulignant la solidité et la haute qualité des données financières (niveau des actifs et des liquidités) et leur conformité aux normes internationales les plus élevées. Conformément aux indications du Pape François, la Commission des cardinaux a décidé de distribuer les bénéfices, destinant 75 % au Saint-Père ou à des entités spécifiques et affectant les 25 % restants à l’augmentation du patrimoine, conformément au développement continu de l'Institut et à sa mission de service à l'Église catholique à long-terme.

«En 2020, année particulièrement difficile pour l'économie mondiale, l'Institut a continué à assurer des services financiers de qualité à l'État de la Cité du Vatican et à l'Église catholique présente dans le monde entier. En outre, l'Institut a poursuivi son engagement le plus ferme pour assurer une adhésion totale et continue aux principes et à la doctrine sociale de l'Église catholique dans toutes ses activités opérationnelles et en particulier, en priorité, dans les processus de gestion et les politiques d'investissement de ses propres actifs et de ceux de ses clients», explique le communiqué.

Les principales données financières pour 2020 sont les suivantes: 5,0 milliards d'euros de dépôts de clients, dont 3,3 milliards d'euros concernant la gestion d'actifs et la garde de titres; 36,4 millions d'euros de revenus nets, résultat du processus d'investissement basé sur le risque et conforme à l'éthique catholique appliqué à la gestion de ses actifs; 645,9 millions d'euros d'actifs au 31 décembre 2020, nets de la distribution de bénéfices et compte tenu de la dotation à la réserve de capital décidée par la Commission cardinalice.

Au cours de l'année 2020, la banque du Vatican a continué à renforcer son équipe de direction et a «augmenté les investissements informatiques, notamment un programme de développement visant à accroître la résilience de l'infrastructure technologique et à réduire les risques informatiques».

Le président de l'Institut, Jean-Baptiste de Franssu, a anticipé au journal économique italien Il Sole 24Ore, en kiosque ce 11 juin, quelques chiffres positifs du bilan.

11 juin 2021, 10:00