Recherche

Vatican News
Vaccination anti-covid au Vatican. Vaccination anti-covid au Vatican.   (Vatican Media)

Vatican: 300 pauvres de plus ont reçu le vaccin anti-covid

Dans la salle Paul VI du Vatican, ce samedi 8 mai, des personnes sans abri, fragiles et vulnérables ont été vaccinées, à l'initiative de l'Aumônerie apostolique. Par ailleurs, la campagne du «vaccin suspendu», qui a déjà aidé des pays en grande difficulté comme l'Inde et la Syrie, se poursuit avec des adhésions au-delà des attentes.

Benedetta Capelli - Cité du Vatican

Une demande venue spontanément de beaucoup de personnes qui vivent dans la rue, frappées par la générosité du Pape pour aider les plus vulnérables et les plus exposés à la contagion du coronavirus. Le cardinal Konrad Krajewski, aumônier du Pape, a expliqué comment, depuis deux semaines, le dispensaire «Mère de la Miséricorde», situé sous la colonnade de Saint-Pierre, recueille les adhésions de ceux qui veulent se faire vacciner. 

Ce thème a été au centre de deux tweets du Pape en fin de journée: «Le coronavirus a produit des morts et des souffrances, conditionnant la vie de tous, spécialement celle des plus vulnérables. Je vous prie de ne pas oublier les plus vulnérables. #VaxLive #UnVaccinPourLesPauvres» puis «Je veux remercier de tout coeur les personnes généreuses qui, avec leurs dons, petits ou grands, font leur possible pour que ceux qui sont dans le besoin puissent recevoir leur vaccin contre le Covid. Que le Seigneur vous bénisse!»


Ce samedi 8 mai, 300 personnes ont été prises en charge en salle Paul VI, des personnes qui ne sont généralement pas aidées par les organisations qui opèrent dans la région du Latium, comme ce fut le cas ces dernières semaines pour environ 1 400 personnes pauvres vaccinées au Vatican.

Le «vaccin suspendu», solidarité envers les pauvres

L’Aumônerie apostolique s’active aussi sur un autre front, celui du «vaccin suspendu» qui recueille un consensus au-delà de toute attente; ce projet consiste à lever des fonds pour les plus démunis, soit commander un vaccin mais en payer deux.   

Faire un don en ces temps difficiles n'est pas un geste évident, il a une valeur importante, aussi grâce à une petite contribution, qui peut être offerte sur le site www.elemosineria.va.

L'Inde, pays durement touché par la deuxième vague de la pandémie et auquel François a adressé un message de proximité jeudi, a reçu 200 000 dollars à utiliser dans la lutte contre le Covid. La Syrie, autre pays marqué par des conflits sans fin et également par le coronavirus, a reçu 350 000 euros. Les contributions sont confiées aux nonciatures qui les distribuent ensuite en fonction des besoins, explique l’Aumônerie apostolique.

 

08 mai 2021, 08:28