Recherche

Vatican News
Mgr Janusz S. Urbańczyk, observateur permanent du Saint-Siège à l'OSCE Mgr Janusz S. Urbańczyk, observateur permanent du Saint-Siège à l'OSCE 

Le Saint-Siège appelle à mieux garantir la liberté de la presse

La liberté de la presse est «une composante essentielle pour la promotion des valeurs démocratiques et de sociétés plus justes», a souligné ce 13 mai Mgr Janusz Urbańczyk, Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l'OSCE, lors d’une réunion sur la liberté des médias.

En Europe et ailleurs, on constate un «nombre inquiétant» d'événements qui «influencent négativement la liberté de la presse et sa fonction essentielle», a fait remarquer Mgr Urbańczyk au début de son intervention à la réunion du conseil permanent de l’OSCE qui s’est tenue ce jeudi 13 mai. Le représentant du Saint-Siège a rappelé «le droit des individus à chercher, recevoir et diffuser des informations et des idées, même lorsqu'il s'agit de questions religieuses et morales». Ces informations doivent rester «transparentes et réelles». Ainsi, la liberté de la presse est «une composante essentielle pour la promotion des valeurs démocratiques et de sociétés plus justes», a-t-il souligné.

Malheureusement, on relève de nos jours un grand nombre de menaces et d’intimidations envers ceux qui informent ou souhaitent exprimer publiquement leur opinion, particulièrement lorsque celle-ci est «fondée sur la foi». Cette «intolérance passe par l'accusation de pratiquer un 'discours de haine', ce qui revient à assimiler la croyance religieuse à la haine et à présenter ainsi la religion comme un problème», a regretté Mgr Urbańczyk. Or les médias devraient pouvoir offrir «un large éventail de points de vue, y compris celui des différentes religions», de manière à encourager «le libre échange d'idées et d'opinions» au sein de la société.

Davantage de place pour les voix religieuses

Dans cette perspective, le prélat a exhorté l'OSCE à «considérer favorablement l'intérêt des communautés religieuses à participer au dialogue public, également à travers les médias grand public», en encourageant par exemple leur «inclusion dans les débats sur les initiatives législatives pertinentes». Les différentes communautés religieuses pourraient également participer davantage «au débat social sur les questions d'actualité», de manière à garantir «une plus grande richesse de points de vue dans la société», en offrant «des perspectives alternatives et morales».

«La liberté d'expression, comme tout droit humain, s'accompagne de responsabilités qui ne peuvent être ignorées», notamment à l'égard des mineurs, qui doivent toujours être protégés «avec des limites strictes», a ensuite averti Mgr Urbańczyk. D’où cette invitation à accorder «une attention particulière à Internet et aux réseaux sociaux», «avec plus de discernement et de responsabilité».

Enfin, l'Observateur permanent du Saint-Siège a réitéré la nécessité de «promouvoir l'égalité des chances pour les femmes travaillant dans le domaine de la communication», ainsi que la protection des droits de tous les journalistes, en particulier des femmes, en les protégeant de «toute forme de violence».

Vatican News Service - IP

13 mai 2021, 15:00