Recherche

Vatican News
Le cardinal Semeraro, actuel préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, ici lors du Synode sur la Famille en 2014. Le cardinal Semeraro, actuel préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, ici lors du Synode sur la Famille en 2014. 

Plusieurs figures contemporaines en chemin vers la béatification

Ce samedi 22 mai, le Pape a reçu le cardinal Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints. Il a autorisé son dicastère à promulguer plusieurs décrets.

Vatican News

Le premier décret concerne la reconnaissance du martyre d’une religieuse péruvienne, sœur Maria Agostina Rivas López (Antonia Luzmila de son nom civil), religieuse de la Congrégation de Notre-Dame de la Charité du Bon Pasteur, née en 1920 et assassinée à La Florida, au Pérou, en septembre 1990, par la guérilla du Sentier Lumineux. Elle exerçait son service auprès du peuple Ashaninka, une tribu de l’Amazonie péruvienne qui avait perdu 80% de ses membres au début du XXe siècle, en raison de l’exploitation de l’hévéa. L'exploitation de cette ressource par des firmes engagées dans la production de caoutchouc avait mené à la destruction d’une grande partie de leur forêt. Cette religieuse péruvienne était particulièrement engagée dans l’éducation des jeunes filles de cette tribu. Officiellement reconnue comme martyre, elle sera donc prochainement béatifiée.

Les autres décrets concernant des reconnaissances de vertus héroïques pour des personnalités décédées elles aussi au XXe siècle:

Le prêtre diocésain italien Felice Canelli (1880-1977), le prêtre polonais Bernard de la Mère du Bel Amour ( Sigismondo Kryszkiewicz, 1915-1945), religieux de la Congrégation de la Passion de Jésus-Christ ; le prêtre espagnol Mariano Gazpio Ezcurra (1899-1989), religieux de l’Ordre des Augustins récollets ; la religieuse italienne Colomba di Gesù Ostia (Anna Antonietta Mezzacapo, 1914-1969), prieure du Carmel de Marcianise ; Antonia Lesino (1897-1962), consacrée dans l’Institut séculier de la "Petite Famille Franciscaine"; et un laïc hongrois, père de famille, Alessandro Bálint (1904-1980).

Après cette étape qui leur fait accéder au rang de "vénérable", la reconnaissance officielle d’un miracle lié à leur intercession sera encore nécessaire avant une éventuelle béatification.

22 mai 2021, 12:44