Recherche

Vatican News
Le cardinal Parolin, ici lors de la messe du 1er janvier 2021 à la basilique Saint-Pierre. Le cardinal Parolin, ici lors de la messe du 1er janvier 2021 à la basilique Saint-Pierre.  (ANSA)

Le cardinal Parolin alerte contre le risque d’effondrement systémique

Dans un message vidéo pour l'ouverture de la 5e Conférence internationale "Mind, Body and Soul", promue par le Conseil pontifical de la culture et la "Cura Foundation", le Secrétaire d'État du Saint-Siège a alerté sur la souffrance et la désolation engendrées par les conduites égoïstes d’une partie de l’humanité, prédatrice vis-à-vis de l’environnement.

Vatican News

«Aujourd'hui, l'humanité est appelée à se regarder sans présomption de supériorité absolue. En effet, avec d'autres êtres vivants, nous ne partageons pas seulement la même planète, mais avec certains, le même espace vital», explique le cardinal Pietro Parolin, dans son message vidéo à l'occasion de la cinquième conférence internationale intitulée: "Explorer l'esprit, le corps et l'âme - Comment l'innovation et les nouveaux systèmes de prestation améliorent la santé humaine".

Le cardinal souligne également que «notre vie dépend de nombreux autres organismes et que, sans un écosystème équilibré, nous risquons de nous effondrer». Le Secrétaire d'État rappelle certaines affinités de l'homme avec le monde animal, «même si l'être humain cache en lui des caractéristiques qui le rendent radicalement différent des animaux».

Une première dimension est la rationalité. «Nous sommes capables d'un haut degré d'auto-compréhension. Nous nous reflétons non seulement sur nous-mêmes, mais aussi sur les autres et sur l'univers qui nous entoure.» Une autre caractéristique unique, dit le cardinal Parolin, est «la conscience morale, qui nous permet d'agir en faisant la distinction entre ce qui est bien et ce qui est mal.» «Cette référence fondamentale nous amène à nous poser les questions éthiques sur nos actions, sur la société, sur l'utilisation des outils que nous développons et rendons socialement utilisables.»  

Enfin, «nous découvrons en nous l'existence d'une dimension plus ineffable: l'ouverture à l'horizon transcendant qui, dans la vie de beaucoup d'entre nous, se jette dans l'expérience religieuse, mais qui nous pousse aussi à nous interroger sur les questions ultimes et l'horizon qui dépasse la simple dimension terrestre», explique le Secrétaire d’État du Saint-Siège.

Une conférence multidisciplinaire

Parmi les thèmes abordés lors de la conférence figurent l'écologie, l'économie, les technologies utilisées pour préserver la santé, la philanthropie et l'altruisme. Ce qui les unit, c'est la référence à la personne humaine.

La réunion, qui s'ouvre en ligne aujourd'hui, réunira des médecins, des scientifiques, des éthiciens, des chefs religieux, des défenseurs des droits des patients et des responsables politiques pour discuter des dernières découvertes en matière de médecine, de soins de santé et de prévention, ainsi que de la signification anthropologique et de l'impact culturel des avancées technologiques. À l'issue de la conférence, parrainée par le Conseil pontifical de la culture et la Cura Foundation, le Pape François adressera un message vidéo aux participants.

08 mai 2021, 17:46