Recherche

Vatican News
Funérailles de Mgr Felix del Blanco Prieto Funérailles de Mgr Felix del Blanco Prieto  (Vatican Media)

Les funérailles de Mgr Felix del Blanco Prieto célébrées à saint Pierre

Le Pape François a assisté aux funérailles de l'ancien aumônier de Benoît XVI, célébrées par le cardinal-Secrétaire d'État Pietro Parolin.

Les funérailles de Mgr Félix del Blanco Prieto, décédé le 10 avril à l'hôpital Gemelli de Rome à l'âge de 83 ans, ont eu lieu ce jeudi dans la basilique saint Pierre, à l'autel de la Chaire. La messe a été présidée par le cardinal-Secrétaire d'État Pietro Parolin, en présence du Pape François.

Dans son homélie, le cardinal a rappelé la figure du prélat espagnol, né à Mogrovejo le 15 juin 1937: «Mgr del Blanco, par la volonté du Père céleste a eu l'immense grâce d'être au Christ» : une appartenance qui a commencé avec le baptême, s'est poursuivie avec l'ordination presbytérale en 1961 et épiscopale en 1991, et s'est exprimée «dans une vie conçue et passée comme un service». Un service, poursuit le cardinal Parolin, qu'il a exercé essentiellement au Saint-Siège, d'abord comme collaborateur du Secrétaire d'État de l'époque, le cardinal Agostino Casaroli, puis comme nonce, principalement en Afrique, «suscitant partout estime et bienveillance». De 2007 à 2012, il a été aumônier de Benoît XVI, exerçant la charité envers les pauvres au nom du Pape.

«Au cours de sa longue vie, riche en rencontres et en expériences, a ajouté le cardinal Parolin, il a rencontré des personnes de tous horizons et de cultures si différentes les unes des autres, témoignant de l'amabilité, de la compréhension et de la patience dans ses relations avec son prochain», cherchant à indiquer, dans le sillage de la plus belle tradition de la diplomatie pontificale, «la vérité et le bien authentique des personnes avec la délicatesse respectueuse qui naît de la charité». Mgr del Blanco, a conclu le Secrétaire d'État, laisse un important héritage spirituel: «le témoignage d'une appartenance totale au Christ, qui s'est traduit par la recherche constante du Royaume de Dieu par-dessus tout, par l'accomplissement fidèle de son devoir et par l'exemple d'une confiance inébranlable en Dieu dans toutes les circonstances de la vie, même au moment de la souffrance et de la maladie».

15 avril 2021, 16:20