Recherche

Vatican News
File d'attente pour l'administration du vaccin anti-Covid à des SDF pris en charge par le Vatican, le 20 janvier 2021. File d'attente pour l'administration du vaccin anti-Covid à des SDF pris en charge par le Vatican, le 20 janvier 2021.  (Vatican Media)

Le Vatican prend en charge la vaccination de 1200 personnes pauvres

Un communiqué de l’Aumônerie apostolique fait savoir que la vaccination de personnes en situation de précarité va être assurée par les services sanitaires du Vatican.

Pour concrétiser les divers appels du Pape François et afin que personne ne soit exclu de la campagne de vaccination anti-Covid, l’Aumônerie Apostolique veut se rendre encore plus proche des personnes fragiles et vulnérables. A l’approche de la grande fête de Pâques – la Résurrection du Seigneur – et plus précisément pendant la Semaine Sainte, d’autres doses de vaccin Pfizer-BioNTech, achetées par le Vatican et offertes par l'hôpital Lazzaro Spallanzani via la Commission Covid-19 du Vatican, seront destinées à la vaccination de 1200 personnes parmi les plus pauvres et les plus marginalisées, et qui sont les plus exposées au virus en raison de la précarité de leur situation.

En outre, pour que se continue le miracle de la charité envers les frères les plus vulnérables et leur donner la possibilité d’accéder à ce droit, il vous sera possible d’effectuer un don "online" pour 1 vaccin sur le compte de la Charité du Saint Père géré par l’Aumônerie Apostolique. (www.elemoseneria.va).

Le devoir moral de rendre le vaccin accessible à tous

Dans le message Urbi et Orbi à l'occasion de la Fête de Noël 2020, le Pape François avait lancé un appel pressant: «Je demande à tous : aux responsables des États, des entreprises, aux organismes internationaux, de promouvoir la coopération et non la concurrence, et de chercher une solution pour tous : des vaccins pour tous, spécialement pour les plus vulnérables et les plus nécessiteux de toutes les régions de la planète. En premier lieu, les plus vulnérables et les plus nécessiteux!» «Face à un défi qui ne connaît pas de frontières, on ne peut pas ériger de barrières. Nous sommes tous dans le même bateau.»

En outre, en ce qui concerne le vaccin, le Saint Père a encouragé à plusieurs reprises tout le monde à se faire vacciner car c’est une façon d'exercer la responsabilité envers le prochain et le bien-être collectif, redisant avec force que tous doivent avoir accès au vaccin sans que personne ne soit exclu à cause de sa condition de pauvreté. Au mois de janvier dernier, quand la campagne de vaccination anti-Covid-19 a commencé au Vatican, le Pape François a voulu que 25 pauvres soient parmi les premiers vaccinés. La plupart étaient des sans domicile fixe, qui vivent autour de Saint-Pierre et qui tous les jours sont assistés et accueillis par les structures d’assistance et résidant dans les Centres d’Accueil de l’Aumônerie Apostolique.

La vaccination des pauvres pendant la Semaine Sainte aura lieu dans une structure aménagée à l’intérieur de la Salle Paul VI au Vatican. On utilisera le même vaccin que celui qui a été administré au Pape et aux employés du Saint Siège. Les médecins et agents de santé engagés seront : les bénévoles qui travaillent en permanence au dispensaire "Mère de Miséricorde", situé sous les colonnes du Bernin, les employés de la Direction de Santé et de l'Hygiène du Gouvernorat de l’État du Vatican, les bénévoles de l'Institut de Médecine Solidaire et de l'Hôpital Lazzaro Spallanzani.

26 mars 2021, 12:11