Recherche

Art qui console
Vatican News

Musées du Vatican: "La lamentation sur le Christ et la Croix victorieuse"

«Annoncer le Christ signifie montrer que croire en Lui et le suivre n'est pas seulement une chose vraie et juste, mais aussi belle. La beauté de l'amour salvifique de Dieu, manifesté en Jésus-Christ mort et ressuscité, est le cœur de l'Évangile. Inspirée par ces paroles du Pape François, la collaboration entre les Musées du Vatican se poursuit: les chefs d'œuvre des collections pontificales accompagnés par les paroles des Papes.

Giovanni di Paolo, Lamentation sur le Christ mort, 1440-1445 © Musei Vaticani

Au premier plan de ce tableau figure la croix en bois où s'est produit le sacrifice du Fils de Dieu, sur laquelle repose l'échelle pour déloger le corps de Jésus, accueilli dans les bras aimants de sa Mère et de Jean. A ses pieds, deux autres apôtres et Marie-Madeleine. Derrière Jésus se trouve son disciple Joseph d'Arimathie, et à côté de lui saint Pierre, habituellement absent de cette représentation ; à l'opposé se trouve le pharisien Nicodème.

Le moment de la "Lamentation" est apparu dans l'art chrétien vers le XIIe siècle, probablement inspiré par les méditations des mystiques et en référence à l'usage rituel des lamentations funéraires qui accompagnaient les enterrements dans l'Orient méditerranéen.

Musei Vaticani
Musei Vaticani

“"Jésus n'est pas mort simplement parce que nous l'avons tué, il est mort pour nous. En mourant sur la croix, il nous a sauvés. Pour nous, il a souffert et est mort. Avec la liturgie de l'Église, nous appellerons la cruelle Passion du Seigneur "bienheureuse" parce qu'elle est la source de notre renaissance et de notre bonheur. La croix n'est donc plus une potence d'ignominie et de mort, mais un symbole de victoire. Nous pouvons, si nous le voulons, recevoir des larmes, du sang et de la mort du Christ notre joie, notre espoir, notre salut". Paul VI, Discours au terme du Chemin de Croix au Colisée, 12 avril 1968.”

#labeautequiunit

Instagram: @vaticanmuseums @vaticannews;

Facebook: @vaticannews;

Sous la direction de Paolo Ondarza

02 mars 2021, 12:08