Recherche

Vatican News
Mgr Kurian Mathew Vayalunkal lors d'une rencontre avec le Pape François le 8 juin 2019. Mgr Kurian Mathew Vayalunkal lors d'une rencontre avec le Pape François le 8 juin 2019.  (Vatican Media)

Un nouveau nonce nommé en Tunisie

Ce mardi 2 février, le Pape François a nommé nonce en Tunisie, Mgr Kurian Mathew Vayalunkal, 54 ans, déjà nommé représentant du Saint-Siège en Algérie le 1er janvier dernier. Il était auparavant en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans les îles Salomon.

Ce prêtre de 54 ans, natif de Vadavathoor, dans l’État du Kerala (sud de l’Inde), se retrouve en charge des nonciatures en Tunisie et en Algérie, après quatre années passées en Océanie.

Entré au séminaire mineur Saint-Stanilas de Kottayam, avant de rejoindre le séminaire pontifical de Saint-Joseph de l’Église syro-malabare à Aluya, il est ordonné prêtre en 1991. Il sera affecté dans plusieurs paroisses de son diocèse d’incardination, à Kottayam.

Il quitte l’Inde en 1998 pour entrer au service diplomatique du Saint-Siège. En parallèle de son instruction au sein de l’Académie pontificale ecclésiastique, il obtient un diplôme en droit canonique à l’Université Santa Croce, à Rome.

Le canoniste polyglotte parlant notamment le français, a successivement travaillé dans les nonciatures se trouvant en Guinée, Corée du Sud, République dominicaine, au Bangladesh, en Hongrie et en Égypte.

Quatre années en Océanie


En mai 2016, le Pape François le nomme nonce à 49 ans, le faisant en même temps archevêque titulaire de Raziaria.

Lors de ses quatre années passées à Moresby, Mgr Vayalunkal a encouragé les évêques à avoir «l’odeur de leurs brebis» et à se mettre particulièrement à l’écoute des jeunes à l’approche du Synode qui leur était dédié au Vatican en 2018. Il a également poussé les prélats à accorder plus de place au laïcat et à prendre soin des plus vulnérables.

En 2018, il les a félicités pour la proximité manifestée au peuple de la province d’Enga, dans le centre du pays, frappée par un séisme de 7,5 sur l’échelle de Richter.

Le New Indian Express rapporte que le nonce est envoyé en 2010 en Haïti pour superviser le travail humanitaire entrepris par le Saint-Siège après le terrible tremblement de terre, qui a fait plus de 280 000 morts.

Lors de son mandat en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon, le nonce indien a également présidé la messe d’ordination du premier évêque originaire des îles Salomon, Mgr Peter Houhou, dans le diocèse d'Auki, dans la province de Malaita.

Mgr Vayalunkal succédera en Tunisie et en Algérie à l’Italien Mgr Luciano Russo, nommé fin août 2020 par le Pape au Panama.

02 février 2021, 13:40