Recherche

Vatican News
Une régie de Radio Vatican en 2021. Une régie de Radio Vatican en 2021.  (Vatican Media) Éditorial

90 ans de Radio Vatican: les raisons d’une mission

Au service du Pape et de la fraternité entre les peuples depuis sa création, l’émetteur créé par le Pape Pie XI s’est repensé lui-même en ce temps de pandémie.

Andrea Tornielli

«Radio Vatican, établie avec une sagesse clairvoyante, est au service de la pensée et de la voix du Pape, pour en diffuser les échos avec une rapidité et une efficacité opportunes; et c'est une affirmation éloquente de l'indépendance du Siège Apostolique, instrument de diffusion du magistère pontifical. Dès le début, ce fruit de la technologie moderne a également été au service de l'union mutuelle entre les peuples, en raison de sa signification universelle de fraternité.» Ces paroles prononcées le 12 février 1961 par Saint Jean XXIII lors du 30e anniversaire conservent toute leur pertinence à l'heure où Radio Vatican fête son 90e anniversaire et où l'Église assimile le message de l'encyclique du Pape François, Fratelli tutti.

Cet anniversaire spécial de la station voulue par Pie XI, construite par Guglielmo Marconi et confiée aux pères jésuites, tombe à un moment difficile de l'histoire de l'humanité en raison de la pandémie. La lutte contre le coronavirus qui infecte les poumons, et contre le virus de l'indifférence qui nous empêche souvent de reconnaître que nous sommes tous frères et sœurs, ont redéfini les programmes, les horaires et le sens de cette mission. En ce temps de Covid-19, le diffuseur du Pape a cherché à mettre en réseau et à connecter les personnes isolées par le confinement. Il a raconté les nombreuses expériences créatives de bien qui ont vu le jour dans le monde.

Il y a un épisode qui, plus que tout autre, a marqué l'histoire de Radio Vatican au cours de l'année dernière. C'est le témoignage du père Luigi Maccalli, prisonnier des djihadistes pendant deux ans entre le Niger et le Mali. Le missionnaire était entré en possession d'une petite radio bancale que lui avaient accordée ses geôliers: «Chaque samedi, je pouvais écouter le commentaire de l'Evangile du dimanche sur Radio Vatican. Une fois, même la messe en direct... c'était la messe de Pentecôte 2020 du Pape.»

C'est en ces termes que l'on trouve les raisons du service assuré par la station de radio, ses techniciens et ses rédacteurs de 69 pays différents, qui diffusent quotidiennement le message du Successeur de Pierre et les récits de la vie de l'Église dans le monde, les déclinant en différentes langues et cultures, sans obsession de l’audience et des “likes” ni protagonisme autoréférentiel. Des risques contre lesquels le Pape François avait mis en garde en septembre 2019, en recevant le personnel du Dicastère pour la Communication: «Comment cela devrait être, la communication? L'une des choses que vous ne devez pas faire, c'est de la publicité.... Vous ne devez pas faire comme les entreprises humaines qui essaient d'avoir plus de monde... Je voudrais que notre communication soit chrétienne et non un facteur de prosélytisme.»

Suite à cette indication, Radio Vatican continue de porter le message du Pape aux nombreux "pères Maccalli" qui, dans les coins les plus reculés de la terre, "brûlent" leur vie pour l'Evangile. Et elle le raconte au monde entier, en offrant leurs histoires à l'attention de tous.

 

 

10 février 2021, 11:20