Recherche

Vatican News
Le Pape François et Mgr Semeraro en 2015 Le Pape François et Mgr Semeraro en 2015 

Cause des Saints: une bienheureuse et sept nouveaux vénérables

Le Pape François a autorisé ce 20 février la Congrégation de la Cause des saints à promulguer des décrets concernant une future bienheureuse et de nouveaux vénérables. Parmi ceux-ci figurent trois religieuses italiennes décédées lors de l’épidémie de fièvre Ebola qui avait frappé la République démocratique du Congo en 1995.

Ce samedi 20 février, le Pape François a reçu en audience le cardinal Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour la Cause des saints. Le Souverain Pontife a donné son accord pour la promulgation des décrets concernant:

- le miracle, attribué à l'intercession de la vénérable Armida Barelli, du Tiers-Ordre Séculier de Saint François, co-fondatrice de l'Institut Séculier des Missionnaires de la Royauté de Notre Seigneur Jésus Christ. Cette future bienheureuse est née le 1er décembre 1882 à Milan (Italie) et morte à Marzio (Italie) le 15 août 1952;

- les vertus héroïques du serviteur de Dieu Albino Alves da Cunha e Silva, prêtre diocésain. Ce nouveau vénérable est né le 22 septembre 1882 à Codeçôso (Portugal) et mort à Catanduva (Brésil) le 19 septembre 1973;

- les vertus héroïques du serviteur de Dieu Ignace de Saint-Paul (né George Spencer), prêtre profès de la Congrégation de la Passion de Jésus-Christ. Ce nouveau vénérable né le 21 décembre 1799 à Londres (Angleterre) et mort à Carstairs (Écosse) le 1er octobre 1864;

- les vertus héroïques de la servante de Dieu Maria Felicita Fortunata Baseggio (au siècle : Anna Clara Giovanna), moniale de l'Ordre de Saint Augustin. Cette nouvelle vénérable est née le 5 mai 1752 à Ferrara (Italie) et morte à Rovigo (Italie) le 11 février 1829;

- les vertus héroïques de la servante de Dieu Floralba Rondi (née Luigia Rosina), religieuse professe de la Congrégation des Sœurs des Pauvres - Institut Palazzolo. Cette nouvelle vénérable née le 10 décembre 1924 à Pedrengo (Italie) et décédée à Mosango (République démocratique du Congo) le 25 avril 1995 ;

- les vertus héroïques de la Servante de Dieu Clarangela Ghilardi (née Alessandra), religieuse professe de la Congrégation des Sœurs des Pauvres - Institut Palazzolo. Cette nouvelle vénérable née le 21 avril 1931 à Trescore Balneario (Italie) et décédée à Kikwit (République démocratique du Congo) le 6 mai 1995 ;

- les vertus héroïques de la Servante de Dieu Dinarosa Belleri (née Teresa Santa), professeure de religion de la Congrégation des Clarisses - Institut Palazzolo. Cette nouvelle vénérable née le 11 novembre 1936 à Cailina di Villa Carcina (Italie) et décédée à Kikwit (République démocratique du Congo) le 14 mai 1995;

- les vertus héroïques de la Servante de Dieu Elisa Giambelluca, fidèle laïque, membre de l'Institution Thérésienne. Cette nouvelle vénérable est née le 30 avril 1941 à Isnello (Italie) et décédée à Rome (Italie) le 5 juillet 1986.

Les trois religieuses italiennes mortes en République démocratique du Congo font partie des six religieuses emportées entre avril et mai 1995 après avoir été infectés par le virus Ebola alors qu'elles soignaient des malades à l'hôpital de Kikwit. «Elles avaient une grande expertise reconnue dans le domaine des soins infirmiers. Mais leur plus grande compétence était leur capacité à transformer un hôpital en un lieu d'espérance et de bien pour les gens et pour les pauvres. C'est là que réside leur véritable contagion, plus forte que la maladie qui les a frappées», avait déclaré le 25 janvier 2014 Mgr Francesco Beschi, évêque de Bergame, pendant la messe de clôture du procès diocésain de béatification.

20 février 2021, 13:09