Recherche

Vatican News
Mgr Oscar Rizzato, aumônier apostolique de 1989 à 2007. Mgr Oscar Rizzato, aumônier apostolique de 1989 à 2007. 

L'hommage du Pape à Mgr Rizzato, humble serviteur de l'Église et des plus démunis

Lors des funérailles à Arsego, dans la province de Padoue en Italie, de Mgr Oscar Rizzato, ancien aumônier de Benoît XVI et Jean-Paul II, le Saint-Père a exprimé ses condoléances à sa famille et à la communauté diocésaine locale, rappelant avec gratitude son dévouement et son humble service à l'Eglise.

Adriana Masotti - Cité du Vatican

Le cardinal-Secrétaire d'État Pietro Parolin, au nom du Pape, a envoyé un télégramme à l'évêque de Padoue, Mgr Claudio Cipolla, qui a célébré ce samedi matin les funérailles de Mgr Oscar Rizzato, décédé le 11 janvier dernier. Le rite funéraire a eu lieu dans l'église paroissiale d'Arsego, commune de naissance d’Oscar Rizzato. Le corps sera ensuite enterré dans le cimetière local.

Serviteur discret de l'Église, attentif aux plus petits

L'homélie a été prononcée par l'évêque émérite de Padoue, Mgr Antonio Mattiazzo, qui a connu le défunt de 1989 à 2007 en tant qu'aumônier apostolique. Le télégramme du cardinal Parolin fait référence à ce service : «Le Saint-Père François, a écrit le cardinal Parolin, souhaite exprimer sa proximité avec cette communauté diocésaine, en se souvenant avec un cœur reconnaissant de ce serviteur discret de l'Église qui, cultivant la vie intérieure et l'attention aux plus faibles, a exercé son ministère avec humilité et dévouement, en particulier à la Secrétairerie d'État et à l'Aumônerie Apostolique». Le Secrétaire d'État l'a qualifié de «vigilant et courtois» et a rappelé le souci avec lequel Mgr Rizzato s'est également engagé «dans la collaboration pastorale, en particulier dans l'administration des sacrements de l'initiation chrétienne».

Nombreux sont ceux qui ont bénéficié de son aide

Le cardinal Parolin a rapporté que le Pape François prie pour l'âme du défunt et souhaite transmettre à toute la communauté diocésaine, aux membres de la famille et à tous ceux qui sont dans la peine de sa disparition, le réconfort de la bénédiction apostolique.

Oscar Rizzato «était un illustre fils de Arsego, il est né ici dans une famille aux profondes racines chrétiennes» et «a promptement répondu à sa vocation» en se consacrant totalement au service du Seigneur et de l'Église, a pour sa part rappelé l'évêque émérite de Padoue, au début de son homélie. 

Service à l'Église universelle

Plus tard, dans son service à l'Église universelle, Mgr Rizzato «a élargi son esprit aux vastes horizons, aux situations et aux problèmes du monde et de l'Église», aux côtés de Papes de grande envergure. «Nous pouvons affirmer que l'évêque Oscar Rizzato a contribué, par son assiduité, au précieux et irremplaçable ministère des Papes dans une des périodes les plus névralgiques et glorieuses, mais aussi parmi les plus troublées de l'Eglise et de la société», a-t-il affirmé,. Dans son rôle d'aumônier qui est «un exercice de charité évangélique effectué au nom du Pape», a poursuivi l'évêque émérite, son nom «reste imprimé dans les innombrables parchemins de la Bénédiction du Pape qu'il a envoyés dans toute l'Église» et qui évoquent «le ministère d'unité dans la foi et la communion» du Pape qui «accorde la bienveillance et la protection du Seigneur».

L'importance d'une participation effective à l'Eucharistie

Mais où Mgr Rizzato a-t-il trouvé la source de sa vie et de son travail? Au centre de sa vie spirituelle, souligne le prélat, se trouvait l'Eucharistie, communion intime avec le Seigneur Jésus. Puis Mgr Mattiazzo a offert une réflexion sur la situation que nous vivons : «Il est important que nous réfléchissions à la valeur inestimable de l'Eucharistie, qui est le centre vivant de la vie chrétienne, et aux dommages que la pandémie peut causer en empêchant ou en limitant la participation à l'Eucharistie».

La vie chrétienne a besoin d'être nourrie, a poursuivi le prélat, et Jésus nous a donné l'Eucharistie pour que nous ayons la vie éternelle qui commence déjà sur cette terre et qui verra ensuite son accomplissement au ciel. «Il est à craindre que la non-participation à la communion eucharistique conduise à un nouvel affaiblissement de la vie chrétienne et ecclésiale», a noté l'évêque émérite. «C'est pourquoi il est nécessaire que nous fassions tous les efforts et même les sacrifices pour la participation effective à l'Eucharistie le jour du Seigneur». Mgr Mattiazzo a conclu en confiant avec gratitude Mgr Oscar au Seigneur: «Pour tout le bien qu'il a voulu et accompli pour nous, nous demandons au Seigneur de l'accueillir avec un visage de fête dans son Royaume de béatitude et de paix, en disant: viens, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Seigneur».

16 janvier 2021, 12:46