Recherche

Vatican News
Une vue de la Place Saint-Pierre. Une vue de la Place Saint-Pierre. 

Transactions présumées du Vatican en Australie: des chiffres erronés

L'organe australien de surveillance financière, qui avait parlé de 1,4 milliard d'euros transférés au cours des six dernières années, admet l'erreur de calcul: il s'agissait en fait de 6 millions d'euros, «un chiffre attribuable à certaines obligations contractuelles et à la gestion ordinaire de ses ressources», précise le Saint-Siège.

Vatican News

L'affaire des énormes transferts financiers qui auraient quitté le Saint-Siège pour l'Australie a été éclaircie. Il ne s'agissait pas de 1,4 milliard d'euros avec 47 000 transactions financières au cours des six dernières années, mais de 6 millions d'euros pour 362 transactions. L'Australian Transaction Reports and Analysis Centre (AUSTRAC), c’est-à-dire l’autorité autralienne de contrôle financier, a en effet publié sur le site web du journal The Australian une déclaration admettant qu'elle avait massivement surestimé le flux de ces transferts. «Une erreur de codage informatique serait à l'origine du mauvais calcul», écrit l'AUSTRAC, qui avait en réalité intégré dans ces chiffres les transactions effectuées avec l’Italie.

Ces dernières semaines, l'AUSTRAC, en réponse à une question parlementaire de la sénatrice australienne Concetta Fierravanti-Wells, avait déclaré que de 2014 à 2020, il semblait que des sommes d'argent s'élevant à 1,4 milliard d'euros (2,3 milliards de dollars australiens) aient été envoyées du Vatican en Australie, pour un total d'environ 47 000 transferts individuels. Un chiffre énorme, qui est immédiatement apparu irréel, tant en termes de montant d'argent que de nombre de transactions, dans la mesure où il n'était absolument pas compatible avec les mouvements du Saint-Siège.

Les contrôles ultérieurs, demandés par le Saint-Siège et effectués par l'AUSTRAC en collaboration avec l'ASIF, l'autorité de surveillance et d'information financière du Vatican, ont entraîné une réduction énorme de la somme: au cours des six dernières années, les transferts d'argent effectués par des entités pouvant être liées au Vatican représentent 9,5 millions de dollars australiens, soit environ 6 millions d'euros, pour un total de 362 transferts qui ont eu lieu au cours de cette période.

«Le Saint-Siège prend note des résultats de la vérification qu'il a demandée, effectuée conjointement par l'ASIF et l'AUSTRAC, et de l'écart important signalé aujourd'hui par un journal australien, concernant les données précédemment publiées sur les transactions financières effectuées par le Vatican en Australie entre 2014 et 2020: 9,5 millions contre 2,3 milliards de dollars australiens», indique une note diffusée le 13 janvier par la Salle de Presse du Saint-Siège.

«Ce chiffre est imputable, entre autres, à certaines obligations contractuelles et à la gestion ordinaire de ses ressources. À cette occasion, le Saint-Siège réitère son respect pour les institutions du pays et exprime sa satisfaction pour la collaboration entre les entités concernées», précise cette note.

13 janvier 2021, 14:48