Recherche

Vatican News
La place Saint-Pierre, le 7 décembre 2018 La place Saint-Pierre, le 7 décembre 2018  (ANSA)

Les vœux de Noël de l’Académie pontificale pour la Vie

Dans ce contexte de pandémie, l’Académie lance une série de brèves vidéos réalisées par ses membres, afin de souhaiter à tous un Noël de paix et d’espérance.

Vatican News

«L’initiative est simple mais vise à délivrer un grand message d’espérance, de fraternité et de paix», explique Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie.

Elle s’intitule «A light has shone», en français «une lumière a resplendi». Chacun des 163 membres de l’Académie pontificale pour la vie, qu’ils soient scientifiques ou chercheurs en Sciences humaines, sont invités à publier leurs vœux sur le site de l’institution ou sur ses comptes Twitter ou You Tube.

Des témoignages personnels

Venant à 57% d’Europe, à 27% d’Amérique, à 9% d’Asie, à 5% du continent africain et à1% d’Océanie, ils se filmeront sur leur lieu de vie, à la maison ou au travail depuis leur téléphone portable pour délivrer des messages plus ou moins personnels.

Professeur à l’Université d’Ulsan en Corée du Sud, Hye-Jin Kim se présente avec son fils dans ses bras pour parler de maternité, «la chose la plus difficile, surtout en ces temps de pandémie». Elle encourage dans son intervention les parents qui protègent leurs enfants «grâce à leur amour infini et leur sens du sacrifice en ces temps de crise».

Bilan et perspective

Dans un communiqué publié hier, l’Académie souhaite que cette initiative permette aussi à ses membres d’évoquer leurs espoirs pour l’année à venir et de revenir sur les grands moments de 2020, comme le fut par exemple l’Assemblée dédiée à l’intelligence artificielle organisée en février dernier. Microsoft , IBM, la Fao et l'Italia avaient alors signé un appel afin de promouvoir une intelligence artificielle éthique, le «Rome Call for AI Ethics».

L’Académie a également consacré deux documents à la pandémie de Coronavirus, intitulés Pandémie et Fraternité universelle publié le 30 mars et la Communauté humaine dans l’ère de la pandémie, publié le 22 juillet. Ces réflexions sur les changements qu’impose la crise sanitaire à nos styles de vie se poursuivra en 2021, promet Mgr Paglia.  L’Académie restera vigilante dans ce contexte à la question des soins palliatifs et des vaccins, qui sont désormais «le test décisif d'une approche éthique de la santé mondiale».

 

01 décembre 2020, 12:39