Recherche

Vatican News
Le cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie. Le cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie.  (Vatican Media)

Syrie: la présence des chrétiens est cruciale, rappelle le cardinal Zenari

La crise humanitaire en Syrie et en Irak était au cœur d’une réunion organisée, ce jeudi 10 décembre 2020, par le Dicastère pour le Service du Développement humain intégral. Le cardinal Zenari a témoigné du drame vécu par les populations.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

Dans un message vidéo, diffusé lors de l’ouverture ce jeudi de ce rendez-vous virtuel sur la crise humanitaire en Syrie et en Irak, le Saint-Père a rappelé l’importance de la présence chrétienne sur ces terres comme «signe de paix, de progrès, de développement et de réconciliation entre les personnes et les peuples».

Cette rencontre a rassemblé une centaine de participants: des responsables et membres de dicastères du Vatican, des représentants des épiscopats et congrégations religieuses travaillant en Syrie, en Irak et dans les pays voisins, ainsi que des nonces apostoliques de la région et plus de 50 organisations caritatives catholiques.

Créer les conditions de retour des refugiés

L’objectif était de sensibiliser au drame vécu par les populations, afin que ces pays ne soient pas oubliés, et d’améliorer la coordination de l’aide humanitaire. Plusieurs thèmes ont été abordés, notamment la situation politique et économique en Irak et en Syrie mais aussi au Liban, ou encore le rôle de l’Église. Le retour des réfugiés sur leur terre meurtrie était aussi au cœur des discussions.

Le cardinal Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie évoque «une question cruciale» soulignant «les devoirs de la communauté nationale». Les organisations caritatives catholiques apportent une aide précieuse mais ce sont «des gouttes d’eau» face aux besoins des populations en Syrie «qui manquent même de pain», relève le cardinal Zenari.

Contribution des chrétiens au développement de leur pays

Le nonce apostolique en Syrie appelle à «ouvrir un fleuve d’aides dans le désert de cette destruction» alors que les sanctions internationales «empêchent ou limitent la reconstruction et la reprise économique». Dans «ce sombre contexte», les chrétiens ont un rôle décisif à jouer pour favoriser la renaissance de leur pays.

«Leur présence est très importante dans ces régions où l’Église est née» souligne le cardinal Zenari, qui salue «leur témoignage de foi et leur contribution au développement de leur pays». Ils sont comme «une fenêtre ouverte sur le monde pour la société en Syrie».

Entretien avec le cardinal Mario Zenari
11 décembre 2020, 16:35