Recherche

Vatican News
Le maltais Mgr Mario Grech, secrétaire du synode des évêques. Le maltais Mgr Mario Grech, secrétaire du synode des évêques.  

Consistoire: Mgr Mario Grech, d’un petit diocèse maltais au cardinalat

À 63 ans, le secrétaire général du synode des évêques deviendra cardinal lors du Consistoire prévu samedi 28 novembre.

Delphine Allaire - Cité du Vatican

L’ancien président de la Conférence épiscopale de Malte de 2013 à 2015 avait été nommé en octobre 2019 pro-secrétaire général du Synode des évêques, puis il en devient secrétaire en septembre 2020. L’évêque maltais succède dans cette fonction au cardinal italien Lorenzo Baldisseri.

Né en 1957 à Qala, le village le plus à l'est de l’île maltaise de Gozo, il effectue ses études secondaires à Rabat au Maroc, et suit à partir de 1977 des cours de philosophie, puis de théologie, au séminaire de Gozo, dans le diocèse de Gozo, pour lequel il est ordonné prêtre en 1984.

Docteur en droit canonique

Après son ordination, il poursuit ses études à Rome, en obtenant une licence à l'Université pontificale du Latran et un doctorat en droit canonique à l'université pontificale Saint-Thomas-d'Aquin, dite Angelicum. Sa thèse portait sur «L’harmonisation des dimensions religieuse et civile des mariages canoniques à Malte».

Il a occupé les fonctions de vicaire judiciaire de son diocèse, de membre du Tribunal Métropolitain de Malte, de professeur de droit canonique au séminaire et de membre du Collège des consulteurs, du Conseil presbytéral et d'autres commissions diocésaines.

Huitième évêque de Gozo

Par la bulle Redemptorem nostrum du 26 novembre 2005, il devient évêque de Gozo, sur nomination de Benoît XVI. Mgr Grech devient ainsi le huitième évêque de la petite île de Méditerranée.  

En 2019, le Pape François l’appelle à Rome peu avant l’ouverture du Synode sur l’Amazonie, lors duquel il a pu se familiariser aux arcanes de cette forme d'organisation.

Mgr Grech était néanmoins demeuré administrateur apostolique de Gozo jusqu’à l’été dernier, et il devait y accueillir le Pape François le 31 mai 2020. Ce voyage apostolique a finalement été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

En charge de la synodalité

En tant que nouveau secrétaire général du synode des évêques, l’évêque maltais sera donc chargé de la préparation du prochain Synode de 2022 sur, justement, la synodalité. «Ce n’est pas moi qui ai reçu le titre, mais le Synode», a affirmé le cardinal désigné Mario Grech à Vatican News le 31 octobre dernier: «Lorsque j’ai rencontré le personnel du Secrétariat l’autre jour, j’ai précisé ceci: je suis devenu cardinal parce que je suis avec vous. La synodalité pour le Saint-Père a une grande valeur.»

Très ému apprenant son élévation future au cardinalat, Mgr Grech confiait aussi son humble surprise: «Je ne peux pas croire que j'ai été jugé digne de ce ministère. Je viens d'une très, très petite paroisse et d'un diocèse tout aussi petit, et donc, dans un certain sens, je ne comprends pas pourquoi, depuis la périphérie de l'Église, le Pape m'a appelé. D'autre part, je peux comprendre que les petites choses comptent aux yeux de Dieu, aux yeux du Saint-Père et aux yeux de l'Église. Cela peut peut-être aussi me donner une clé d'interprétation: que dans la vie, les petites expériences, les petits pas sont importants, parfois plus que les grands pas. Des choses qui semblent peut-être insignifiantes à nos yeux - comme je le suis - peuvent aussi contribuer au bien de l'Église et au bien de l'humanité».

26 novembre 2020, 12:33