Recherche

Vatican News
Des catholiques chinois en prière devant la diffusion de la messe célébrée par le Pape à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, au printemps dernier. Des catholiques chinois en prière devant la diffusion de la messe célébrée par le Pape à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, au printemps dernier. 

Un nouvel évêque nommé en Chine dans le cadre de l'accord provisoire

Mgr Thomas Chen Tianhao dirigera le diocèse de Qingdao. Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, précise que «d'autres sont attendus dans le futur, divers processus de nomination épiscopale sont en cours».

Vatican News

L'accord provisoire entre le Saint-Siège et la République Populaire de Chine porte ses fruits. Un nouvel évêque, le troisième depuis l'accord conclu en septembre 2018, a été nommé en communion avec le successeur de Pierre et ordonné. Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, l’a confirmé.

Concernant cette récente ordination épiscopale à Qingdao (province du Shandong), Matteo Bruni a déclaré: «Je peux confirmer que le révérend Thomas Chen Tianhao est le troisième évêque nommé et ordonné dans le cadre de l'accord provisoire entre le Saint-Siège et la République Populaire de Chine sur la nomination des évêques.»

«Je peux aussi ajouter que d'autres consécrations épiscopales sont certainement prévues dans le futur car divers processus de nouvelles nominations épiscopales sont en cours», a-t-il précisé en réponse aux journalistes.

Cet accord provisoire, renouvelé pour deux ans ces dernières semaines, ne concerne pas directement les relations diplomatiques entre le Saint-Siège et Pékin, ni le statut juridique de l'Église catholique chinoise, ni les relations entre le clergé et les autorités du pays. L'accord provisoire concerne exclusivement le processus de nomination des évêques: une question essentielle pour la vie de l'Église et pour la communion des pasteurs de l'Église catholique chinoise avec l'évêque de Rome et les évêques du monde.

L'objectif de l'Accord provisoire a toujours été véritablement pastoral: il vise à permettre aux fidèles catholiques d'avoir des évêques qui sont en pleine communion avec le Successeur de Pierre et qui sont en même temps reconnus par les autorités de la République Populaire de Chine.

24 novembre 2020, 21:01