Recherche

Vatican News
Le prêtre italien Giustino Maria Russolillo, qui pourra être prochainement inscrit au registre des saints. Le prêtre italien Giustino Maria Russolillo, qui pourra être prochainement inscrit au registre des saints. 

Promulgation de décrets en vue de futures béatifications et canonisations

Ce mardi 27 octobre, le Pape François a reçu en audience Mgr Marcello Semeraro, le nouveau préfet de la congrégation pour la Cause des Saints, qui sera créé cardinal le 28 novembre. Il a autorisé la publication de sept décrets concernant des futurs saints et bienheureux.

Le premier décret concerne la reconnaissance d’un miracle attribué au bienheureux Giustino Maria Russolillo (1891-1955), prêtre napolitain, fondateur de la Société des Divines Vocations et de la Congrégation des Sœurs des Divines Vocations, qui pourra donc être prochainement canonisé.

Deux autres décrets concernent des reconnaissances de miracles en vue de futures béatifications, pour deux religieuses : Maria Lorenza Requenses in Longo, fondatrice de l’hôpital des Incurables à Naples et des moniales capucines, née vers 1463 à Lleida, en Espagne, et morte à Naples en 1539 ; et la Polonaise Elisabetta Czacka (Rosa de son prénom civil, 1876-1961), fondatrice de la Congrégation des Sœurs Franciscaines Servantes de la Croix.

Trois décrets concernent des martyrs de l’époque contemporaine, qui pourront donc être béatifiés. Il s’agit des prêtres capucins Leonard Melki e Thomas Saleh, tués en haine de la foi en Turquie en 1915 et 1917, du prêtre diocésain italien Luigi Lenzini, tué en haine de la foi dans la nuit du 20 au 21 juillet 1945 à Crocette di Pavullo,près de Bologne, et d’une laïque brésilienne, Isabella Cristina Mrad Campos, tuée en haine de la foi le 1er septembre 1982 à Juiz de Fora, une ville située au nord de Rio de Janeiro.

Enfin, deux décrets concernent des reconnaissances de vertus héroïques, en attendant que la reconnaissance d’un miracle ouvre la voie à la possibilité d’une béatification : ils concernent le religieux brésilien Roberto Giovanni (1903-1994), frère de la Congrégation des Sacrés Stigmates de Notre Seigneur Jésus-Christ, et la religieuse espagnole Maria Teresa del Cuore di Gesù (de son nom civil Celia Méndez y Delgado, 1844-1908), cofondatrice de la Congrégation des Servantes du Divin Cœur de Jésus.

28 octobre 2020, 12:43