Recherche

Vatican News
Manifestation de l'opposition à Minsk. Manifestation de l'opposition à Minsk.  (ANSA)

Le Saint-Siège appelle à trouver une solution pacifique pour le Bélarus

La justice, l'écoute des peuples et la paix ont été au centre de l'intervention de l'Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l'ONU à Genève, à l'occasion de la 45ème session consacrée à la situation difficile à Minsk.

Isabella Piro - Cité du Vatican

«Le Saint-Siège renouvelle son appel pour une solution pacifique et juste» à la situation sociopolitique créée au Bélarus après les élections. C'est ce qu'a déclaré Mgr Ivan Jurkovič, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations unies à Genève, qui s'est exprimé hier lors de la 45e session du Conseil des droits de l'homme, consacrée à ce pays plongé dans une grave crise politique depuis la réélection contestée du président sortant Alexandre Loukachenko, le mois dernier.

En particulier, pour résoudre les tensions, le diplomate pontifical a appelé à «un dialogue sincère, au rejet de la violence et au respect de la justice et des droits». Il a rappelé l’attention du Pape François pour tout le Bélarus et l'Église catholique locale, une sollicitude exprimée lors de l'Angélus du 16 août et renouvelée par la visite dans le pays ces derniers jours du Secrétaire pour les Relations avec les États, Mgr Paul Richard Gallagher.

En espérant «une meilleure compréhension de la mission ecclésiale de l'Église et du rôle qu'elle joue dans la promotion de la réconciliation et de la cohésion sociale», Mgr Jurkovič a donc appelé à des manifestations pacifiques et à l'écoute de la voix du peuple, tout en respectant ses droits. «Le Saint-Siège, en souhaitant une résolution pacifique et rapide des tensions actuelles reste ouvert à toute nouvelle discussion qui pourrait conduire à la paix nécessaire», a-t-il précisé.

19 septembre 2020, 11:13