Recherche

Art qui console
Vatican News

Musées du Vatican: la beauté qui unit - 26e épisode

La Beauté crée de la communion, elle implique dans le même regard des peuples distincts, elle relie le passé, le présent et le futur. Le Pape François l'a rappelé à plus d'une occasion: «Les Musées du Vatican doivent être une maison vivante où l'on peut percevoir concrètement que le regard de l'Église ne connaît pas d'exclusions.» L'universalité de la Bonne Nouvelle a toujours été traduite dans le langage de l'art. De ces prémices, dans un moment historique dramatique caractérisé par l'incertitude et l'isolement, naît cette initiative réalisée ensemble par les Musées du Vatican et Vatican News: les chefs d'œuvre des collections vaticanes commentés par les paroles des Papes.

Battista Salvi dit le Sassoferrato, La Vierge à l'enfant, vers 1650. ©Musei Vaticani

http://www.museivaticani.va/content/museivaticani/fr/collezioni/musei/la-pinacoteca/sala-xiv---secolo-xvii/sassoferrato--madonna-col-bambino.html

© Musei Vaticani
© Musei Vaticani

“«Sainte Vierge, Mère de Dieu et notre Mère, toi qui sous le titre de "Notre-Dame du Bon Secours" ne cesses de rappeler à tes fidèles les merveilles que tu nous as assurées de ta protection maternelle, regarde avec pitié nos besoins et nos misères, et viens encore une fois à notre secours. Grâce à ton aide, ô Marie, les pauvres attendent du pain, les malades la santé, les chômeurs le travail, et tout cela pour se préserver de nouvelles calamités et de nouvelles ruines. Mais le bien dont la génération qui te prie a besoin avant tout, c'est ton Fils, ô Marie, que le monde voudrait bannir de la vie, de la famille, de la société, où tout est attendu par la matière, la force et les desseins humains. Aide-nous, ô Marie, à garder jalousement ou à trouver ce bien, sans lequel tout autre don est illusion, agitation et poison.» (Pie XII - Prière à Notre-Dame du Bon Secours - 1er novembre 1954)”

#labeautequiunit

Instagram: @vaticanmuseums @vaticannews 
Facebook: @vaticannews

Sous la direction de Paolo Ondarza

24 avril 2020, 08:00