Recherche

Vatican News
Le cardinal. Marc Ouellet Le cardinal. Marc Ouellet  (Vatican Media)

Le cardinal Ouellet salue les évangélisateurs hispaniques en Amérique latine

Le président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine a exhorté des milliers de prêtres, de religieux, de religieuses, de consacrés et de laïcs à persévérer dans un style de mission qui, nourri de la vie dans le Christ, favorise une rencontre fructueuse de la foi entre les peuples.

Felipe Herrera-Espaliat – Cité du Vatican

«Pour qu'en Lui ils aient la vie» est la devise qui inspire ce dimanche 1er mars, la célébration de la Journée de l'Amérique hispanique, organisée par la Commission des missions et de la coopération entre les Églises de la Conférence épiscopale espagnole. Le président de la Commission pontificale pour l'Amérique latine, le cardinal Marc Ouellet, a voulu souligner cette journée par un message, en remerciant les nombreuses femmes et les nombreux hommes qui, depuis plus de cinq cents ans, exercent un intense apostolat dans le sous-continent américain.

Tout en les encourageant à persévérer dans leur engagement missionnaire et en demandant l'assistance de l'Esprit Saint pour eux, le cardinal Ouellet les exhorte à approfondir la «rencontre» féconde entre les peuples et les individus. C'est une dimension théologico-pastorale qui a émergé avec force de la conférence générale des évêques à Aparecida et qui continue à marquer la dynamique évangélisatrice de l'Amérique latine et des Caraïbes.

Rencontre des peuples

«De la richesse de la rencontre, dans la perspective de la vie divine et dans la plénitude de l'humanité, se joue et se poursuit le développement harmonieux des sociétés et l'identité catholique des peuples latino-américains», déclare le cardinal qui rappelle également que l'expérience de la vie missionnaire «a toujours signifié un pas en avant comme un défi, comme un saut vers l'amour concret que la charité missionnaire de l'Église traduit toujours en une certitude, la certitude de la rencontre avec un autre être humain dans l'annonce, dans le vécu de l'Évangile, dans la construction du Royaume de Dieu.»

Le message reprend également l'insistance permanente du Pape François sur la promotion d'une écologie intégrale, pour laquelle le cardinal Ouellet souligne qu'il est nécessaire de «s'engager envers les autres, quelles que soient leur croyance et leur culture, pour le soin de la maison commune» comme moyen privilégié d'évangéliser, de favoriser la fraternité, la solidarité, le dialogue, et ainsi de construire une vie nouvelle pour tous à partir de l'Évangile.

Témoignage des missionnaires

Dans cette perspective, le cardinal rappelle également la réflexion du Saint-Père dans son discours final du Synode pour l'Amazonie, qui a déclaré que «nous comprenons de plus en plus ce que signifie marcher ensemble, et nous comprenons ce que signifie discerner, ce que signifie écouter, ce que signifie intégrer la riche tradition de l'Église dans les moments d'opportunité». En fait, le cardinal Ouellet met en garde contre les défis de ces temps pour l'évangélisation en Amérique latine, où il existe «de nouvelles voies d'exploitation compulsive et de spéculation des biens et des personnes, d'inégalités évidentes, d'injustices, de violence, de marginalisation, d'exclusion, d'instabilité sociale, de nouvelles formes de dépendance politique et de migration, de colonisation idéologique guidée par des moyens puissants, parmi tant d'autres nouvelles réalités».

Malgré ce scénario marqué par la souffrance et le rejet des personnes et des communautés, le cardinal Ouellet souligne la joie des missionnaires comme instrument privilégié de transmission de la grâce de Dieu, et souligne que ce témoignage d'amour et de service «est une invitation à continuer à ajouter à la vie avec une vie nouvelle dans le Christ, ressuscité, inculturé dans l'incarnation de l'Évangile sur ces terres, la présence de ces peuples dans la vie de l'Église».

En pleine harmonie avec le coeur du pontificat du Pape François, le message du cardinal Ouellet se termine par un appel à l'intercession de la Vierge Marie, si aimée en Amérique latine, «pour ne pas se détourner des plus pauvres et des plus démunis».

01 mars 2020, 16:07