Cerca

Vatican News
Le Pape François saluant Matteo Bruni, nouveau directeur du Bureau de presse du Saint-Siège Le Pape François saluant Matteo Bruni, nouveau directeur du Bureau de presse du Saint-Siège  (ANSA)

Matteo Bruni est le nouveau directeur du Bureau de Presse du Saint-Siège

Plusieurs nominations concernant la communication vaticane ont été rendues publiques ce jeudi 18 juillet. Matteo Bruni succèdera d’ici quelques jours à Alessandro Gisotti à la tête du Salle de Presse du Saint-Siège. Ce dernier sera désormais directeur éditorial adjoint du Dicastère pour la Communication.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Fin de mission ce 21 juillet pour Alessandro Gisotti, directeur ad interim du Bureau de Presse du Saint-Siège depuis le 31 décembre dernier. Dès le lendemain, Matteo Bruni prendra les rênes de cet organe essentiel de la communication du Saint-Siège.

Qui est-il ?

Matteo Bruni est un italien né le 23 novembre 1976 à Winchester (Royaume-Uni). Il connaît déjà bien la Salle de Presse du Saint-Siège, où il a commencé a travaillé il y a tout juste dix ans. Il s’est d’abord occupé de l’accréditation des journalistes, puis de l’organisation et de l’accompagnement de la presse à bord des vols papaux, lors des voyages pontificaux hors d’Italie. Depuis 2016, il remplissait une mission de coordination. Matteo Bruni est marié, père d’une fille, et maîtrise plusieurs langues étrangères – l’anglais, l’espagnol et le français. Il assume par ailleurs des engagements ecclésiaux, par exemple de coopération humanitaire et d’aide aux personnes âgées.

Interrogé par nos services, Matteo Bruni accueille sa nomination comme un «honneur» et salue un choix qui «valorise les ressources internes» du Dicastère pour la Communication.

L’information «doit compter toujours plus»

Alessandro Gisotti, n’a pas manqué d’encourager son successeur: «Je suis certain que Matteo Bruni saura diriger au mieux l’extraordinaire équipe du Bureau de Presse. Je lui offre non seulement mes meilleurs vœux de succès, mais aussi ma disponibilité à collaborer», estime-t-il dans une déclaration publiée ce 18 juillet. Un message dans lequel il revient également sur sa mission: «Je remercie le Saint-Père de m’avoir offert le privilège d’être son porte-parole pendant une période très intense de son Pontificat […]. Je lui suis reconnaissant de m’avoir toujours soutenu comme un père», souligne-t-il. «Pendant ce semestre très chargé - y compris et surtout pour ma famille – j’ai pu compter sur le soutien total du Préfet [du Dicastère pour la Communication] Paolo Ruffini et de mes collègues du Bureau de Presse auxquels j’exprime toute ma gratitude, continue-t-il. Par ailleurs, mes relations avec mes confrères journalistes ont été, pour moi, particulièrement positives. Des relations marquées par le respect réciproque, y compris dans les moments d’inévitable confrontation», fait remarquer Alessandro Gisotti, qui constate aussi que «dans l’Église et pour le Saint-Siège, l’information compte et doit compter toujours plus».

Une structure renforcée

Alessandro Gisotti restera au sein du Dicastère de la Communication, exerçant la fonction de vice-directeur éditorial, tout comme Sergio Centofanti, actuellement membre du bureau de coordination éditoriale du Dicastère. Tous deux assisteront donc Andrea Tornielli, directeur éditorial.

De son côté, Paolo Ruffini, préfet du Dicastère pour la Communication, a souligné que Matteo Bruni «connaît parfaitement la machine et s’est fait apprécier pour ses capacités humaines et professionnelles tout au long de ces années». «Je suis sûr que Matteo Bruni saura guider [la Salle de Presse du Saint-Siège] avec compétence, sagesse, clairvoyance et esprit d’équipe, contribuant à sa structure définitive avec l’objectif de fournir le meilleur service possible pour une bonne information», a-t-il ajouté.  Les deux vice-directeurs contribueront quant à eux à «améliorer toujours plus l’offre intégrée de nos médias», d’après Paolo Ruffini, qui a également salué le «dévouement absolu et le professionnalisme» d’Alessandro Gisotti au cours de ces six mois et trois semaines à la tête de la Salle de Presse.

 

18 juillet 2019, 14:22