Recherche

Vatican News
Analyse morphologique des ossements au Cimetière Teutonique du Vatican Analyse morphologique des ossements au Cimetière Teutonique du Vatican 

Pas de lien entre Emanuela Orlandi et le Cimetière teutonique

L’examen morphologue des ossements du cimetière teutonique du Vatican s’est achevé dimanche en fin de matinée et aucune des structures osseuses analysées n’est postérieure à la fin du XIXe siècle.

Le résultat des analyses exclut tout lien avec la «disparition douloureuse» d’Emanuela Orlandi, affirme un communiqué de la Salle de Presse du Saint Siège publié au terme des opérations qui avaient commencé samedi matin.

Le professeur Giovanni Arcudi, assisté de son équipe - en présence de l'expert de confiance désigné par la famille de la jeune Emanuela Orlandi, disparue sans laisser de traces le 22 juin 1983, a analysé plusieurs centaines de structures osseuses partiellement intactes et des milliers de fragments. Cet examen faisait suite à l’ouverture des tombes, le 11 juillet, de deux princesses, Sophie von Hohenlohe et Charlotte Federica de Mecklenburg, décédées au XIXe siècle, dans le cadre des vérifications concernant l’affaire Orlandi.

En pied du communiqué, la Salle de presse précise que le souci de transparence sur ces opérations, «confirme la volonté du Saint Siège de rechercher la vérité sur la disparition d'Emanuela Orlandi». Cette attitude de pleine coopération et de transparence «ne peut en aucun cas laisser entendre, comme certains l'ont parfois affirmé, une reconnaissance implicite de responsabilité. La recherche de la vérité est dans l'intérêt du Saint-Siège et de la famille Orlandi.»

29 juillet 2019, 07:13