Cerca

Vatican News
Le Pape distribuant la communion aux enfants, le 6 mai 2019 à l'église du Sacré-Coeur de Rakovksi, en Bulgarie. Le Pape distribuant la communion aux enfants, le 6 mai 2019 à l'église du Sacré-Coeur de Rakovksi, en Bulgarie.  (Vatican Media) Éditorial

Le Pape catéchiste et la joie irrépressible des petits

La première communion administrée personnellement par le Pape à 245 enfants, un geste qui n’était pas prévu, représente un fait exceptionnel dans l’histoire des voyages pontificaux.

Andrea Tornielli

La messe des premières communions à Rakovski a donc été marquée par une surprise : François a décidé au dernier moment de distribuer personnellement l’eucharistie sous les deux espèces aux 245 enfants provenant des trois diocèses de la Bulgarie. C’est la plus grande liturgie de premières communions célébrée par le Pape, et pour François elle a donné l’occasion d’une entorse à la règle de son pontificat, selon laquelle il se limite à distribuer la communion aux diacres près de l’autel mais ne distribue l’eucharistie aux fidèles qu’en de très rares occasions. En pratique, tous les enfants bulgares qui cette année ont fait la Première communion, l’on reçue de la main de l’évêque de Rome.

Ce sont les moments dans lesquels le Pape est le plus à l’aise, quand il peut faire le pasteur et célébrer les sacrements pour le peuple de Dieu. Dans la filiation avec un autre Pape pasteur, saint Pie X, qui avait voulu abaisser l’âge de la première communion, en souhaitant donner la grâce sacramentelle à chaque petit chrétien. L’unique condition requise était qu’il soit en mesure de faire la distinction entre le Pain eucharistique et le pain que nous consommons sur notre table quotidiennement. Une ouverture qui faisait particulièrement confiance à l’action de la grâce, et donc à l’action de Dieu à travers le sacrement, plus qu’à la préparation des communiants. Un regard de confiance qui risque toutefois d’être oublié.

En juin 2016, en recevant un groupe d’enfants handicapés, le Pape François avait dit: «Quand, il y a plus de 100 ans, le Pape Pie X a dit que l’on devait donner la communion aux enfants, beaucoup se sont scandalisés. “Cet enfant ne comprend pas, il est différent, il ne comprend pas bien…” “Donnez la communion aux enfants”, a dit le Pape, et il a fait d’une différence une égalité, car il savait que l’enfant comprend d’une autre façon.»

Le Pape François était heureux, ce matin, dans l’église de Rakovski inondée par le soleil et, à la fin, par une cascade de pétales blancs et jaunes. Et cela s’est vu dans le dialogue hors programme qu’il a voulu établir avec les enfants, pour leur expliquer à chacun d’entre eux quelle est notre carte d’identité : «Dieu est notre Père, Jésus est notre Frère, l’Église est notre famille, nous sommes frères, notre loi est l’amour.» Et notre nom est «chrétiens», a insisté le Pape.

06 mai 2019, 15:03