Cerca

Vatican News
Plusieurs ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Pape François, Vatican, mai 2018 Plusieurs ambassadeurs présentent leurs lettres de créance au Pape François, Vatican, mai 2018  (Vatican Media)

La France a une nouvelle ambassadrice auprès du Saint-Siège

Après plus de neuf mois de vacance, l’ambassade de France près le Saint-Siège accueillera bientôt une titulaire. La diplomate Élisabeth Beton-Delègue a été nommée ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès du Saint-Siège, comme l’annonce un décret daté du 10 avril dernier. C’est la première fois qu’une femme est nommée à ce poste.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Élisabeth Beton-Delègue a été choisie par Emmanuel Macron, Président de la République française, Édouard Philippe, Premier ministre, et Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, pour représenter officiellement la France auprès du Saint-Siège. Un choix qui a été approuvé par le Saint-Siège, dont l’accord est indispensable. La diplomate succèdera donc à Philippe Zeller, parti en retraite en juillet 2018. L’intérim était jusqu’à présent assuré par le chargé d’affaires Yves Teyssier d’Orfeuil. Le décret de nomination a été publié au Journal Officiel du jeudi 11 avril.

La nouvelle ambassadrice devrait donc être reçue dans les trois prochains mois par le pape François pour présenter ses lettres de créance.

Une longue carrière de diplomate

Élisabeth Beton-Delègue, 64 ans, entame une carrière diplomatique dès sa sortie de l’École nationale d'administration en 1982. Elle est d’abord nommée et titularisée secrétaire des Affaires étrangères, puis part pour trois années en poste à Bagdad, la capitale irakienne. Ses affectations la mèneront ensuite à Addis-Abeba (Éthiopie), à Ankara (Turquie), puis à Antananarivo (Madagascar). En 2004-2005, elle est conseillère au sein du cabinet du ministre des Affaires étrangères Michel Barnier. Puis viennent les années où Élisabeth Beton-Delègue occupe la fonction d’ambassadrice: d’abord à Santiago du Chili, de 2005 à 2008, puis à Mexico, de 2012 à 2014, et enfin à Haïti, de 2015 à 2018. De 2008 à 2012, elle est directrice des Amériques et des Caraïbes au ministère des Affaires étrangères. Cette catholique est donc familière du continent d’origine de l’actuel Souverain Pontife.

C’est la première fois qu’une femme est nommée au poste d’ambassadeur de France près le Saint-Siège. Mais ce ne sera pas une exception dans la ville éternelle, comme le relève l’agence I.Media. Ainsi, Callista Gingrich représente les États-Unis auprès du Saint-Siège, ou Miroslava Rosas, le Panama.

11 avril 2019, 11:48