Cerca

Vatican News
Un garde suisse devant la Porte de Bronze, État de la Cité du Vatican Un garde suisse devant la Porte de Bronze, État de la Cité du Vatican  (Vatican Media)

Au Vatican, la langue française suscite toujours l’intérêt

La Journée mondiale de la Francophonie est célébrée ce 20 mars. Avec 300 millions de francophones, le français est aujourd’hui la cinquième langue la plus parlée dans le monde, après le chinois, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. La langue de Molière résonne aussi dans les couloirs du Vatican, où des cours de français sont maintenant proposés aux membres du Saint-Siège.

Entretien réalisé par Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Quatre signatures qui augurent un bel avenir à la langue française dans l’institution ecclésiale. Le 21 février dernier, les représentants du Saint-Siège, de l’Ambassade de France près le Saint-Siège, des Pieux Établissements de la France à Rome et à Lorette, et de l’Institut français - Centre Saint-Louis, signaient une Convention pour proposer des cours de langue française en faveur du personnel ecclésiastique ou laïc des différentes instances du Saint-Siège. «Cette convention a été signée dans une atmosphère enthousiaste», se réjouit le père Michel Kubler, assomptionniste, administrateur des Pieux Établissements, «et elle va d’emblée être mise en œuvre», puisque dès ce printemps des cours particuliers seront dispensés «à cinq hauts responsables de la Secrétairerie d’État».  

La francophonie dans l'Église catholique

Le français figure parmi les langues officielles de la Cité du Vatican, aux côtés de l’italien, langue officielle de l'État de la Cité du Vatican; du latin, langue officielle de l'Église catholique romaine et langue juridique du Vatican; et de l’allemand, langue officielle de l’armée du Vatican, la Garde Suisse Pontificale. Le français est usité pour la diplomatie du Saint-Siège, le Vatican étant enregistré comme État francophone auprès des organisations internationales.

Sa forte pratique au sein de l’Église est aussi, bien sûr, liée à la répartition des catholiques à travers le monde - les pays francophones occupent une place majeure. Le père Michel Kubler revient sur ces aspects, mais il rappelle d’abord l’attachement particulier que plusieurs Papes de l’histoire récente ont porté à la langue française.

Entretien avec le père Michel Kubler, a.a.
20 mars 2019, 13:58