Recherche

Vatican News
Le Pape François et le métropolite Hilarion de Volokolamsk, le 19 octobre 2018 au Vatican. Le Pape François et le métropolite Hilarion de Volokolamsk, le 19 octobre 2018 au Vatican.   (ANSA)

Trois ans après François et Kirill à Cuba, le cardinal Koch à Moscou

Trois ans après la rencontre à Cuba entre le Pape François et le Patriarche Kirill de Moscou, le cardinal Koch s’est rendu dans la capitale russe mardi 12 février pour échanger avec le métropolite Hilarion.

Après la rencontre catholico-orthodoxe de Fribourg en 2017, celle de Vienne en 2018, il s’agit de la troisième réunion de ce type. Cette fois-ci le thème était la fin de vie et l’euthanasie, un sujet qui a rassemblé le cardinal Koch et le métropolite Hilarion, président du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. 

Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, a remercié le métropolite Hilarion, en se félicitant d'un nouveau chapitre dans les relations entre les deux Églises, à l’occasion de travaux à l’Institut des Hautes Études Saints-Cyrille-et-Méthode de Moscou. 

 

À cet égard, il a cité le pèlerinage des reliques de Saint-Nicolas dans la capitale russe et à Saint-Pétersbourg, vénéré par des millions de fidèles en juin 2017; la visite subséquente, en août, du cardinal secrétaire d'État Pietro Parolin; au niveau académique, des cours d'été organisés en collaboration pour permettre aux jeunes prêtres d'acquérir une meilleure connaissance mutuelle; et, sur le plan culturel, les expositions conjointes des musées du Vatican et de la galerie Tretiakov de Moscou. «Ce ne sont là que quelques exemples des liens progressivement tissés entre nos Églises afin de réparer la tunique déchirée du Christ», a ainsi déclaré le cardinal suisse.

Le Pape François et le patriarche Kirill, chef de l’Église orthodoxe russe, s’étaient rencontrés le 12 février 2016, dans l’aéroport de la capitale cubaine, La Havane.

S’il y a, entre orthodoxes et catholiques, un dialogue continu et officiel depuis plusieurs décennies- rencontre à Jérusalem, en 1964, entre le Patriarche orthodoxe de Constantinople Athénagoras Ier et Paul VI -, il s’agissait de la première rencontre d’un Pape avec un Patriarche de Moscou, qui représente, sur le plan du nombre de fidèles, la plus grande Église du monde orthodoxe.

12 février 2019, 18:15