Cerca

Vatican News
Cardinal Marc Ouellet Cardinal Marc Ouellet  (Vatican Media)

Les JMJ de Panama, «une magnifique réussite» selon le cardinal Ouellet

Le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques et président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, était présent aux 34e Journées Mondiales de la Jeunesse à Panama. Touché à plusieurs égards par ce rassemblement qui a suscité l’enthousiasme des jeunes et renforcé leur foi, il livre ses impressions.

Entretien réalisé par Manuella Affejee - Envoyée spéciale à Panama City 

Entretien avec le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques

C’est une magnifique réussite au plan de l’organisation, au plan de la participation, de l’enthousiasme des jeunes, et aussi du décor: beaucoup de belles couleurs, cette forêt de gratte-ciels futuristes sur le bord de la mer… Je pense aussi que la teinte mariale, avec la préparation de trois ans avec un thème marial, a donné une note spirituelle très belle à ces JMJ, pour les porter au centre de la foi avec l’exemple de Marie et sa présence. Cela convenait très bien à l’Amérique latine, parce que la Vierge Marie fait partie des éléments d’unité du continent.

Finalement, c’est l’une des [JMJ les] plus motivantes dans le sens où les jeunes qui sont venus ont eu à surmonter des difficultés. Certains ont dû rebrousser chemin parce qu’ils n’ont pas pu traverser l’Amérique centrale, pour différentes difficultés. Mais ils sont venus avec leur énergie, leur foi, et ils donné le témoignage de jeunes qui croient et qui veulent être des missionnaires. Et le Saint-Père le leur a dit avec un langage très fort, quand il a insisté pour dire qu’ils ne sont pas d’abord le futur, ils sont le présent, ils sont l’aujourd’hui de Dieu: ça a été son dernier message. Dieu est engagé dans l’histoire, dans son Fils Jésus-Christ, et les jeunes s’engagent avec Lui. Ils sont l’aujourd’hui de Dieu… c’était très beau.

Y a-t-il un moment qui vous a particulièrement marqué personnellement?

Il y a eu la consécration de l’autel de la Basilique de Panama, après sept ou huit ans de rénovations. Ça a été un splendide moment d’Église locale, avec le Saint-Père présidant et offrant aussi à l’archevêque des lieux de compléter avec lui les rites de consécration de l’autel. Pour moi qui suis le préfet [de la Congrégation] des évêques, c’était émouvant.

Ces JMJ ont été éminemment latino-américaines. Selon vous, qui êtes le président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, quel est le message à retenir pour l’Amérique centrale et pour l’Amérique du Sud?

Je crois que le message à retenir, c’est qu’il y a un capital d’espérance extraordinaire dans la jeunesse latino-américaine. Ces jeunes-là, qui sont venus à la rencontre du Pape parce que le Pape les invite à rencontrer Jésus, ont répondu à son appel, ils sont venus avec enthousiasme. Ils repartent avec une motivation plus profonde, et je crois qu’ils sont plus conscients d’être des agents de transformation sociale et de transformation à l’intérieur de l’Église aussi. On sait que les jeunes manquent de travail, que les jeunes souffrent de toutes sortes d’addictions, ils ont des défis très gros à relever; mais toute cette cohorte de jeunes JMJistes, qu’ils aient fait plusieurs JMJ ou qu’ils soient complètement nouveaux, ont maintenant un nouvel enthousiasme, une foi confirmée, et je crois qu’ils sont des agents d’espérance.

28 janvier 2019, 11:31